La dernière Scène ouverte de la saison 14 15 de la Boite à Rire de Lille

La dernière Scène ouverte de la saison 14 15 de la Boite à Rire de Lille

Whooz : La Boite à Rire de Lille
ON : Scène ouverte

Spéciale dernière

Sous ses apparences de titre de roman noir cet article aborde la dernière scène ouverte de la saison de la Boite à Rire de Lille !

Paroles de spectateurs. « Je viens dès que je peux, et je me mets au premier rang car c’est un rang qui participe ». « Je viens pour Nathalie (l’une des artistes qui se produira ce soir-là), elle a le courage de se lancer. Je ris au premier degré, je ne m’y connais pas plus que ça ». Et les habitués se gardent des places entre eux dans la salle qui deviendra vite comble. Une spectatrice nous a fait part de sa « déception » de ne pas voir un prénommé Meyedine sur scène aujourd’hui : « C’est un artiste qui a été qualifié dans un concours parisien, c’est un roi de l’impro génial, dommage qu’il ne soit pas là aujourd’hui. Mais on va passer une excellente soirée avec les autres, j’en suis sûre ». Dont acte.

Galerie exclusive.

 
La « troupe » de la scène ouverte apparait comme une grande famille face à des habitués des lieux, ceux qui savent que la Boite à Rire est l’adresse synonyme de spectacles de qualité, et que les jeunes comédiens qui monteront sur scène offriront le meilleur d’eux-mêmes. La dernière scène ouverte de La Boite à Rire de Lille, saison 2014/2015 était animée par Sébastien Martinez, Directeur de la structure et Fred Tanto, comédien régulièrement à l’affiche de l’institution (« Un con peut en cacher un autre », « Panique au Purgatoire » c’est lui).


Quentin. La taille du sexe !

Quentin milite pour l’égalité des sexes, quitte à en prendre lui-même les mesures ! Un peu à la Pierre Croze et son rétroprojecteur, lui s’aidera de feuilles pour étayer son sujet dont un comparatif de la taille des sexes dans le monde ! Quentin flirtera avec les limites du bon goût, et jouera avec la logique de ses propos.

Débriefing. En sortie de scène Sébastien Martinez, le maitre des lieux, débriefera brièvement la prestation du premier artiste à prendre la scène tout comme il le fera pour les autres comédiens. Même sans enjeu aujourd’hui, le débrif est une tradition qui ne dérogera pas à la règle, sachant qu’aujourd’hui, dernière oblige, il n’y aura aucun vote. Seb parlera en des termes bienveillants et donnera le conseil à Quentin de poursuivre son idée de sketch en s’aidant d’un paperboard, et d’être à l’écoute de son public, très réactif. Le comédien terminera son analyse par cette phrase : « Même si il y a quelques frustrés qui ont trouvé ça dégueu, c’était super ».    


Soraya, la comédienne qui aime donner du plaisir

Soraya présentera un sketch girly en interaction avec le public. La jeune femme aime son banquier un peu à l’image des Gad Elmaleh et consorts qui aiment leur banque ! La malicieuse référence est totalement assumée, Soraya « rêve d’une banque », mais est un tantinet nymphette/nympho … elle rebondira sur un fait d’actualité : l’ouverture des soldes le lendemain de sa prestation, « le shoping à ses raisons que mon banquier ignore » dira-t-elle (du vécu ?) avant d’enchainer avec quelques provocations « osées ».

Au débrif, Sébastien Martinez lui fera remarquer le chemin qu’elle a parcouru depuis un an : « Tu oses, et c’est bien ».


Sylvain. « Autre chose »

Super casse-gueule, n’hésitons pas à le dire ainsi. Le troisième artiste à passer sur scène aujourd’hui fut Sylvain, son sketch fut une impro totale par rapport à des mots lancés du public. « Sucette » fut le premier mot aussitôt Sylvain en fit une toupie puis une navette spatiale … « je vous parle d’une sucette, j’ai pas l’air d’un con ! ». Le second mot sera « autobus », d’autres suivront, puis des thèmes imposés. A « soucoupe volante » le maitre de la scène conquis son public, suivront « pelleteuse », qui deviendra « pelleteuse éléphant » puis « éléphant pelleteuse » lorsqu’on lui imposa le thème « Jurassique Parc en Ch’ti ». Que dire du « chant de la tortue amoureuse ? » : qu’elle croasse « Stranger in the night » ! « Autre chose » est la locution que l'acteur utilisa pour passer de thèmes en thèmes.

Débriefing. « Bravo, ce n’était vraiment pas facile », conclura Seb Martinez.


Nathalie. L’envie de Bézier

Nathalie, secrétaire d’un cabinet dentaire de son état était venue avec ses collègues de travail, son fan club. Son personnage est victime de troubles du comportement et un tantinet … porté sur la chose (pour être poli !). Elle prendra (au téléphone) tout d’abord un Monsieur « Beat », chanceux au tirage, et au grattage, puis racontera sa vie de soins avec un certain « Mister Grey ». Tout un programme.

Debrif. « C’est où ton cabinet dentaire ? » demandera Sébastien Martinez. (A Villeneuve d’Ascq). Sketch de bonne facture qui s’est rodé au fil du temps et qui ne demande qu’à se bonifier.


Micka. Maitresse o ma maitresse !

Madame Jeanne, la nouvelle prof, à la voix suraiguë est une collègue du célèbre prof interprété par Elie Kakou, son univers est aussi déjanté, elle qui a récupéré le fond du panier en la personne du public, ses élèves d’un soir devenus habitants de la Crête, des crétins. Prof de musique elle propose à l’assemblée un cour de musique avec un échauffement « à la Star Treck » avant de diviser la salle en deux pour un « Papa, ou thé » cacophonique. « Un vrai frapadingue, ce type » dira un spectateur du public à propos de Micka, il n’a pas tort. Le comédien apparait sur scène habillé d’une robe longue, avec l’étiquette (car il s’agit là d’un costume de scène, cette étiquette marque une distance avec son personnage) et n’hésite pas à mettre son corps en avant. Effet burlesque garanti. Jeanne porte une perruque, qui teindra plus moins bien, qu’importe elle a donc des problèmes capillaires … Micka sait jouer de chaque situation importune, jouer aujourd’hui dans cette scène ouverte était pour lui son grand retour à la scène nous confiera t’il.

Debrif. Travailler sa voix. Sinon l’énergie et l’envie est là jugera Seb Martinez.


Céline, la maman qui déchire

Céline est infirmière, son personnage est également une infirmière, au don du sang. Mère de quatre enfants, c’est « une maman qui déchire ». Elle contera ses aventures avec la maréchaussée, sur la route des vacances, avec un pétage de durite ! La philosophie de la fenêtre, l’enseignement du soir : « Dans la vie il faut savoir l’ouvrir, et parfois la fermer ».

Debrif de Seb : Céline se montre à l’aise sur scène, c’est une certitude, il ne lui reste plus qu’à « prendre les rires » quand ils arrivent. Les spectateurs ont envie de l’écouter.


Yacine. Virtuose en devenir

La scène est son élément, le plateau sa maison. Sa première vanne sera un tacle bienvenu envers Seb Martinez, le maitre des lieux. Risqué ! Mais judicieux « Il y a une ambiance ce soir, on ne va pas lancer les canadairs tout de suite » aime à dire le comédien lors de ses lancements de plateaux, qu’en est-il lorsqu’il est dans la vie quotidienne ? LOL.

Le sketch de Yacine donnera l’impression de se construire essentiellement en apartés et digressions (ce qui n’est qu’une astuce formelle car ses propos seront très structurés). Yacine est un jeune comédien qui a 24 ans, et qui, musulman s’arroge le droit de rire pendant la période du Ramadan, manquerait plus que ça ! Un musulman qui fantasme le porc, un truc qui le poursuit dans sa vie quotidienne, ne dit-on pas « le port du voile, un jambon-beurre … ». A l’artiste d’enchainer avec la version arabe des « trois petits cochons ». Hilarante. D’autres propos mêleront religion catholique et musulmane.

Debrif de Seb. « Qui est-ce qui est gros ? » Sébastien Martinez ne trouva rien à redire sur la prestation de Yacine.

 

Projets

On retrouvera Nathalie dans « Rencontre du troisième slip » en compagnie de Fred Tanto en octobre prochain, à la Boite à Rire de Lille. La comédienne enchainera ensuite avec « La guerre des sexes aura-t-elle lieu ? » en novembre.

Yacine, heureux de son parcours à la Boite à Rire cette année, il fut de la première scène ouverte de l’année, puis un artiste régulier jusqu’à clore la saison, va lui profiter des vacances pour peaufiner son premier one. (Son titre est prometteur, WHOOZONE.COM ne manquera pas de parler de ce spectacle ni de suivre les pas de ce jeune comédien).

Micka a quant à lui assez de personnages loufoque en tête pour revenir lors des prochaines scènes ouvertes de la Boite à Rire. Nous attendons ses prochaines prestations avec impatience.

Enfin, Soraya vous invite à suivre ses turpitudes via son site : http://www.lessouvenirsdesoraya.fr/ (et sur https://www.facebook.com/sorayaabay). Ses projets sont d’assurer des premières parties.


Séances de rattrapages, pour le meilleur et pour le rire :

Ne manquez pas « Les ouragans du rire » les mercredis 5,12 et 19 août prochain. Vous y verrez, découvrirez ou redécouvrirez les meilleurs artistes qui se sont illustrés lors des scènes ouvertes de La Boite à Rire cette saison 2014/2015, dont les artistes présents ce soir. La garantie d’une bonne soirée en perspective.


Pour aller plus loin sur WHOOZONE.COM

la-boite-a-rire-de-lille-decouverte.html

seb-martinez-on-est-tous-le-con-rencontre-avec-un-spectacle.html

fred-tanto-se-la-joue-perso-s-rencontre-avec-un-spectacle.html

 

Pour aller encore plus loin

http://laboitearirelille.com/

.

30/06/2015
Retour
Commentaires
You must be logged in to post a comment

Derniers Articles

Même si des Part-Time Friends
Whooz : Part-Time Friends ON : Même si (Disponible en digital...
Bambino de Féloche et Dolche
Whooz : Féloche et Dolche ON : Féloche and The...
On se remet de tout de Carole Masseport
Whooz : Carole Masseport ON : En équilibre On se remet de...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies