Jigal Polar personnalité littéraire de l'année 2019

Jigal Polar personnalité littéraire de l'année 2019

Whooz : Jigal Polar
ON : 2019

Jigal Polar, personnalité littéraire de l'année 2019

Chaque année depuis 2013, www.Whoozone.com (webzine d'actus culturelles mis en ligne depuis juin 2012) désigne une « personnalité littéraire » parmi les figures marquantes de l'année écoulée. Franck Thilliez fut la première personnalité ainsi récompensée. Suivirent, entre autre, Annie Degroote, Emmanuel Prost ou Eric Callens (personnalité 2018), auteurs, mais également Olivier Vanderbecq, libraire, ou (feu) les éditions « Fleur Sauvage ». Cette année notre attention s'est portée sur les éditions « Jigal ». Une évidence tant les chroniques de Bruno Delaroque n'ont eu de cesse de vanter leurs qualités.

Qui donc pouvait mieux parler des éditions Jigal que Bruno Delaroque, alias Bruno D ? ...

Jigal Polar, personnalité littéraire de l'année 2019
Un article de Bruno D

Jigal Polar « homme de l'année » ? Ben oui, plus qu'une autre cette maison marseillaise mérite 1000 fois d'être lue et élue « Homme de l'année » ; je vais vous dire pourquoi.

Avec près de 80 à 100 lectures par an depuis 5 ans et autant de chroniques, j'ai eu l'occasion de lire et rencontrer beaucoup d'auteurs, de découvrir beaucoup de maisons d'édition, des  fort connues fondées depuis x années, ayant pignon sur rue dans la capitale avec un énorme catalogue, et quelquefois des auteurs starisés plus ou moins, et des écrits pas toujours au niveau me laissant un goût amer.

Et puis, il y a les autres maison d'éditions, celles dont on parle peut être moins, mais qui font un boulot remarquable. Jigal est de celles là. Créée en 1989 avec une orientation vers les professionnels de la musique, Jimmy Gallier, son directeur ouvre en 1998 une collection Polars et Romans noirs. Pas vieux du tout, souvenez vous, 1998, les bleus sont champions du monde pour la première fois, sortie au cinéma de Titanic, assassinat du préfet Erignac en Corse, l'adoption des 35 heures de Martine Aubry, les décès de Franck Sinatra et Jean Marais, et l'affaire Festina. C'était hier tout ça !

Pour ma part Jigal Polar a fait irruption dans ma vie de lecteur en 2015 avec « Trait Bleu » de Jacques Bablon et « Loupo » de Jacques Olivier Bosco (dit JOB), la machine était enclenchée.

RAREMENT et ce depuis 5 ans maintenant je n'ai eu l'occasion de lire autant de perles noires publiées par une maison avec des auteurs confirmés et des découvertes de nouveaux talents.

Homogénéité et qualité d'une ligne éditoriale sans faille, les titres se succèdent, font mouche et régalent l'amateur dévoreur de polar que je suis.

JigalPolar , c'est de la came de première qualité avec un riche catalogue et des auteurs que l'on a plaisir à retrouver. Excusez du peu :

- Maurice Gouiran (Le diable n'est pas mort à Dachau, L'Irlandais, Qaraqosh etc...),
- Jacques Olivier Bosco (Le Cramé, Loupo, Aimer et laisser mourir etc....),
- Pierre Pouchairet (La filière Afghane, Une terre pas si sainte,
Mort en eaux grises etc...),
- Philippe Hauret (Je vis je meurs, Je suis un guépard, En moi le venin etc...),
- Philippe Georget (Méfaits d'hiver, Tendre comme les pierres, Une ritournelle ne fait pas le printemps etc...),
- Cédric Cham (Broyé, Le fruit de mes entrailles),
- Nils Barreillon (La lettre et le peigne,
Le Neutrino de Majorana etc...),
- Pascal Martin (La Reine noire,
L'Affaire Perceval , La Métamorphose etc....),
- Andé Blanc (Farel, Violence d'état, Rue des fantasques ...etc..),
- Gérard Coquet (Connemara Black,
L'Aigle des tourbières),
- Janis Otsiemi (African Tabloid, Le Festin de l'Aube, La bouche qui parle ne mange pas ..etc...),
- Nicolas Zeimet (Retour à Duncan's Street, Les enfants de Lazare),
- Jacques Bablon (Trait bleu, Rouge écarlate, Jaune souffre etc...)

Sans oublier : Chloé Medhi, André Fontin, Sophia Mavroudis, Maurice Attia, Matthieu Dixon, Jean Pierre Campagne, Sofiane Chakkouche etc...

Toutes les publications de Jigal Polar sont de remarquables expressions de la littérature noire, et cette maison marseillaise a tout d'une grande. Régulière et sélective dans ses publications grâce à son directeur de collection, Jigal Polar est synonyme aujourd'hui, pour moi, et j'espère bientôt pour vous, d'un label hautement recommandable à acheter les yeux fermés. Un label top qualité que je vous confirme une fois de plus avec ma dernière chronique en date : « Le Neutrino de Majorama » de Nils Barrellon.

Jigal Polar sur WHOOZONE.COM (Chroniques de Bruno D)

Le Neutrino de Majorama de Nils Barrellonl

La Métamorphose de Pascal Martin

Qaraqosh de Maurice Gouiran

L'Affaire Perceval de Pascal Martin

Broyé, de Cédric Cham

L'Aigle des tourbières de Gérard Coquet

L'inspectur Dalil à Paris de Sofiane Chakkouchet

Les Enfants de Lazare de Nicolas Zeimet

Demande à la Savane de Jean Pierre Campagne

Mort en eaux grises de Pierre Pouchairet

 

Pour aller plus loin

https://www.youtube.com/channel/UC53PJYxKIZEeIxjktMl5p1A

https://www.facebook.com/jigalpolar/

http://polar.jigal.com/

 

.

24/12/2019
Retour
Commentaires
You must be logged in to post a comment

Derniers Articles

Il ou Elle de Marc Fichel
Whooz : Marc Fichel ON : #il ou #elle - Faubourg du Monde / Absilone Il ou Elle de...
Tokyo de Louis Arlette
Whooz : Louis Arlette ON : Tokyo (Des Ruines et des Poèmes - Le Bruit Blanc,...
Keep On Rollin de Fatbabs
Whooz : Fatbabs ON : Holiday - Big Scoop Records, 2019 Keep On Rollin Nel extrait...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies