Hommage à Guy Bedos

Hommage à Guy Bedos

Whooz : Guy Bedos
ON : 1934 - 2020

Hommage à un satiriste

« La vie est une comédie italienne ». Guy Bedos

Hommage à Guy Bedos

« Il était beau, il était drôle, il était libre et courageux. Comme je suis fier de l'avoir eu pour père. Embrasse Desproges et Dabadie. Vu que vous êtes tous au Paradis ». C'est par ces mots que Nicolas Bedos, fils de Guy Bedos, a annoncé la mort de son père sur Instagram. L'humoriste et comédien Guy Bedos est mort le 28 mai 2020 à l'âge de 85 ans. Le décès de l'humoriste survient quelques jours après celui de son ami, le parolier Jean-Loup Dabadie, qui a notamment écrit pour lui le sketch «Bonne fête Paulette».

Guy Bedos est né à Alger le 15 juin 1934. Il débarque à Paris avec sa famille en 1949. Après le lycée il intègre le conservatoire de la Rue Blanche où il y fréquente Marielle, Belmondo et Rochefort. En 1955 il tourne « Futures vedettes » sous la direction de Marc Allégret tout en démarrant une carrière sur les planches. 1963 est l'année de sa rencontre avec Sophie Daumier, ensemble ils interpréteront  notamment « La drague », sketch qui les fera connaître. En 1966 Bobino voit sont premier music-hall, avec Barbara. 1968 est l'année de son premier seul en scène. De cette époque vient son amitié avec Jean-Loup Dabadie.

Le Cinéma. Les années 70 le verront triompher sur scène ainsi qu'au Cinéma. « Un éléphant ça trompe énormément » (1976) et « Nous irons tous au paradis (1977) » sous la direction d'Yves Robert le rendront populaire. Guy Bedos travaillera aussi pour Marcel Carné, Claude Berri ou Patrice Chéreau.

La scène. Engagé à gauche sans s'être affilié au aucun parti, sur scène, face à ses sketch, Guy Bedos s'illustrera avec ses fameuses revues de presses où il ne s'épargnera pas de critiquer ses amitiés politiques. Guy Bedos s'est également produit dans de nombreux spectacles comiques, passe seul au Zénith, passe à l'Olympia avec Smaïn et Michel Boujenah avant d'y triompher avec Muriel Robin. Ensemble il obtiendront la Victoire 93 de l'humoriste. 1993 le verra également triompher à Chaillot avec « La résistible ascension d'Arturo Ui » de Bertold Brecht mis en scène par Jérôme Savary.

Marié trois fois - avec Karen Blanguernon, Sophie Daumier (décédée en 2003, des suites d'une maladie génétique rare) et Joëlle Bercot - Guy Bedos est le père de quatre enfants : Leslie (avec Karen Blanguernon), Mélanie (avec Sophie Daumier), Victoria et Nicolas (avec Joëlle Bercot).

Sur la mort. « La mort ne me fait pas peur si elle est administrée par quelqu’un. J’ai déjà choisi mon médecin-assassin qui, normalement, me fera une piqûre. Je n’ai pas envie d’être vieux très vieux ».
Guy Bedos à Alessandra Sublet pour France 5 en septembre 2014.


Pour aller plus loin sur WHOOZONE.COM

Pour aller plus loin

.

12/06/2020
Retour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Derniers Articles

Focus sur l'édition 2020 du Festival CineComedies
Whooz : Festival CineComedies ON : Lille Focus sur la 3ème...
Les contes de Papy Jimmy en audiobook
Whooz : Jean-Marc Demetz ON : Les contes de Papy Jimmy en audiobook ...
Désoxy de Jean-Marc Demetz en audiobook
Whooz : Jean-Marc Demetz ON : Désoxy en audiobook ...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies