Amqui d’Eric Forbes

Amqui d’Eric Forbes

Whooz : Eric Forbes
ON : Amqui - Editions « Le mot et le reste » pour la France, Editions « Héliotrope » pour la Canada, 2020

Amqui
d’Eric Forbes

Chronique de Bruno Delaroque

Couverture noire avec deux mains jointes façon prière et le titre au milieu « Amqui », c'est d'abord par son visuel énigmatique que m'a accroché ce bouquin. Au final 260 pages d'un roman noir bien mené proposé par Eric Forbes, un auteur dévoreur et collectionneur à la base de la fameuse Série noire.

Je me suis dit au début, rien de très original, avec un flic dépressif, bedonnant et alcoolique, Denis Leblanc. Bon, c'est vrai que le bonhomme a dégusté et on le prendrait presque en pitié. D'autant plus que sa coéquipière Sophie Dugay, telle une nounou attitrée essaye de le faire revenir dans le droit chemin. Pas gagné !

Alors, « Amqui », c'est quoi ? C'est une bourgade de 6000 âmes dans la région du Bas Saint-Laurent à la limite de la Gaspésie. Vous l'avez compris, nous sommes au Canada, là où l'hiver a tendance à s'installer dès la mi-octobre.

Cette histoire c'est aussi celle d’Étienne Chénier, un trentenaire ex-détenu à l'instant où commence le roman. Il attend à l'arrêt de bus sous une pluie battante devant la prison de Bordeaux, mythique pénitencier du nord de l'île de Montréal, ce que tout taulard libéré espérerait depuis longtemps : goûter à nouveau à la liberté et à la civilisation.

Libéré bien plus tôt que prévu, on ne sait pas pourquoi, mais on se doute bien qu'il y a anguille sous roche, notre Etienne Chénier sait pourquoi il sort et il va s'y employer. Rapidement, immédiatement et ça va aller vite !

Au fur et à mesure du scénario, on va découvrir un peu plus la personnalité d'Etienne, condamné pour meurtre et amoureux de la littérature noire. On retrouve ce qui fait le charme des séries noires avec des tueurs obsédés, limite déjantés, un flic tourmenté et des politicards véreux. Une belle radiographie du genre où l'hémoglobine et le sang coule à flot.

Attachez vos ceintures parce qu'en 260 pages, les cadavres s'accumulent et notre flic assoiffé va avoir bien du boulot pour comprendre où tout cela mène. A Amqui bien sûr, mais pas que. Le voile se lèvera tout doucement au fur et à mesure que l'on s'enfonce dans le scénario au milieu de scènes drôles et sanglantes façon Tarantino qui apportent une respiration sympathique.

J'ai bien aimé cette promenade agitée au Canada et découvrir cet auteur que je ne connaissais pas. Nourri aux polars noirs depuis de nombreuses années, il en restitue bien les codes dans ce premier titre. Bel essai transformé Monsieur Eric Forbes.

 

Pour aller plus loin sur WHOOZONE.COM

 

Pour aller plus loin

 

.

25/02/2021
Retour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Derniers Articles

To Love Somebody de Beyries
Whooz : Beyries ON : Encounter – Bonsound Aimer ... To Love Somebody de Beyries ...
Bateau d'Amoranno
Whooz : Amoranno ON : Bateau - Balandras Editions/Testicules Records Haute mère !...
Première ligne de Kerredine Soltani
Whooz : Kerredine Soltani ON : Première ligne (Disponible en...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies