Rencontre avec Axel Kahn autour d'entre deux mers

Rencontre avec Axel Kahn autour d'entre deux mers

Whooz : Axel Kahn
ON : Entre deux mers, voyage au bout de soi - éditions Stock, 2015

Rencontre avec Axel Kahn, marcheur, autour de « Entre deux mers »

Suite à son périple de 2013 (« Pensées en chemin » (Stock)), Axel Kahn a parcouru au printemps 2014 la France en diagonale depuis la Pointe du Raz jusqu'à Menton. Une marche de 2 051 km parsemées de rencontres et d’aventures mais aussi un voyage intérieur et de réflexions politiques sur la France réelle, celle des gens, ses difficultés mais aussi ses espoirs. Compte rendu de la rencontre organisée par le Furet du Nord de Lille avec Axel Kahn autour de son livre «  Entre deux mers  ». Un événement animé et modéré par Frédéric Launay, journaliste.

Qui est Axel Kahn ?

Je suis un marcheur et un cavalier. J’ai par deux fois pris la route en tant que marcheur. J’ai longtemps été un cavalier. Lorsque j’ai repris la route en 2014, c’était avec un cheval à mes côtés, « Princesse mascotte », une petite peluche. « Princesse mascotte » a pris en charge le meilleur de mon personnage. Durant mon voyage j’ai eu un dialogue continu entre un vieux bonhomme et une partie de moi-même toujours optimiste. Ce qui était essentiel pour que je ne m’arrête pas.

Le trajet

Je suis allé sur les pas de J Lacarrière. Il s’est fait de l’Atlantique à la Méditerranée.

Suite à mon périple de 2013 j’allais recommencer, c’était sûr. J’avais ressenti une impression de joie et de bonheur plus une analyse de la France lors de mon premier voyage. Il fallait que par la suite je traverse « la diagonale du vide », le pays des friches industrielles pour l’essentiel. Le second voyage fut perpendiculaire par rapport à la diagonale de mon premier voyage. Donc de la Pointe du Raz à Menton. Cette diagonale est moins tracée, plus difficile à réaliser. Tous les chemins européens convergent vers Saint Jacques de Compostelle, ce depuis le onzième siècle. En revanche le second chemin n’était pas balisé. J’ai donc « tracé mon chemin » avec différents problèmes, des chemins inexistants …

Choisir ses étapes

J’ai pris une carte au millionième, j’ai tracé un grand trait, reporté cette carte au 100 000 millième, et là j’ai tracés mon parcours au compas. Soit une amplitude de 25 km à vol d’oiseau. Dans ces arcs de cercles j’ai regardé où je pouvais me poser, et ainsi j’ai dressé 72 étapes. Dans mon premier trajet il y avait beaucoup de logis, là ce fut plus difficile.

Des journées pénibles et des soirées également. Je me serais bien passé de quelques rencontres ! Lors de mes étapes j’avais souvent des réceptions des autorités que je pouvais croiser …

L’état de la France

Lors de mon premier voyage j’ai découvert une France sinistrée par la crise avec un spectacle humain désolant. Pour mon second périple mon chemin était différent, j’ai rencontré une France moins éprouvées par les crises que celles du nord-est. Une France au dynamisme mieux conservé avec une population fortement attachée à son territoire, dans une histoire qu’elle a conscience de continuer.

Construire, et écrire

Lors de mon voyage j’ai accumulé une somme d’infos, fruit de rencontres, d’enquêtes … J’ai pris des notes sur tout ce que l’on m’a dit, que j’ai confrontées avec une enquête de fond.

Mon livre est une autre manière de raconter le territoire. La notion de territoire m’est apparue essentielle. La France est une structure géographique avec une histoire, une dimension économique et une population insérée dans son territoire.

La sécession

J’ai accordé le terme de « sécession » en 2013 pour désigner les régions à qui l’on parle de l’Europe et qui font sécession avec les logiques européennes. Elles sont disposées à écouter un discours réactionnaire. Face à ces sécessionnistes il existe des populations qui ont peur, et qui rejoignent les sécessionnistes. Le troisième type de sécession est déterminé par le désert qui s’est formé dans certaines régions rurales. L’une des solutions : donner des perspectives de développements économiques et culturels aux territoires délaissés.

-

Le chemin que j’ai parcouru pour écrire ce livre fut un chemin de plus sur le chemin de ma vie. Un cheminement et un trajet géographique.

 

Pour aller plus loin sur WHOOZONE.COM

 

Pour aller plus loin

http://axelkahn.fr/blog/

http://www.editions-stock.fr/pensees-en-chemin-9782234070103

http://www.editions-stock.fr/entre-deux-mers-9782234079168



.

 

09/04/2021
Retour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Derniers Articles

Sans Prétention par Sans Prétention
Whooz : Sans Prétention ON : Sans Prétention - Bio...
Last Paradise by Kwoon
Whooz : Kwoon ON : Last Paradise (disponible en digital) Apocalypse zombiesque Last...
Life by Kwoon
Whooz : Kwoon ON : Life (disponible en digital) Life is life ! Life de Kwoon * ...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies