Le fric ou l’éternité de Paul Chazen

Le fric ou l’éternité de Paul Chazen

Whooz : Paul Chazen
ON : Le fric ou l’éternité - Jigal Polar, 2022

Le fric ou l’éternité de Paul Chazen

Chronique de Bruno Delaroque

Quoi de mieux pour reprendre une quinzaine sans lecture que la nouvelle sélection Jigal de la rentrée avec en prime un nouvel auteur, Paul Chazen ! Couverture noire et blanche pour appâter le chaland, un récit court de 128 pages, le style de l'auteur me plaît. Simple, dépouillé et efficace, il n'est pas sans me rappeler celui de Jacques Bablon, un fidèle de chez Jigal.

Ça commence fort avec un sniper qui dégomme un mec à 500 mètres d'une balle dans la tête en pleine ville. Un contrat, un job comme un autre, sans état d'âme, vite fait bien fait, on remballe et on prend un paquet substantiel de fric !

Cheminement d'une vie, questions, comment devient-on un tueur sur commande ? Itinéraire non pas d'un enfant gâté, mais d'un ouvrier, d'un esclave qui n'a jamais été copain avec le travail ou les patrons. Résumé percutant d'une pauvre fortune, réalité de nombreux salariés, traînant les pieds pour aller bosser, juste une main d’œuvre à utiliser et à crever au boulot pour finir entre quatre planches au bout du chemin.

C'est un constat abject de la vie banale de gens ordinaires avec foot et alcools comme déstressant avant la sortie définitive. C'est noir et sans concession, poids social d'une destinée peu reluisante quand on n'est pas né avec une cuillère en argent dans la bouche. Mais çà, c 'était la vie d'avant ; celle d'avant Stokovitch & Bolotnikov.

Pour un premier bouquin Paul Chazen nous fait suivre Socrate son héros (pseudo bien trouvé). Vie guidée par des rencontres fortuites, il faut peu de chose pour faire basculer un destin. Comme une boule de flipper renvoyée par des bumpers, il croit maîtriser et choisir, mais il n'est peut-être finalement que le jouet de ses illusions et de ses rêves de liberté.

Beaucoup de philosophie dans ce titre de Paul Chazen, Socrate, malgré ses réflexions profondes et justes sur la vie est plutôt comme un arbuste balayé par l’air chaud et étouffant du désert de Mojaves.

Pour celui qui condamnait la vie simple et réglée de ses ancêtres avec tristesse et condescendance, Socrate, au contraire, est un électron libre oscillant entre froideur et conscience, entre noirceur et futilité, attiré par l'argent et le sel de l'excitation de situations peu ordinaires, celle d'un tueur à gages.

C'est loin de toute morale et pourtant on adhère facilement à cette philosophie où refuser la lutte des classes mène à un « métier » très particulier. C'est réussi, touchant et plein d'une bonne dose de gourmandise. Que peut-on reprocher à un auteur qui aime les bonnes recettes de pâtes et le Rimauresc ? Rien si ce n'est que comme le disait Mr Finger : « s'il vous plaît, vous ne pouvez pas les faire un peu plus long » ? Parce que oui ce bon moment de lecture passe trop vite !


Pour aller plus loin sur WHOOZONE.COM


Pour aller plus loin


.

12/10/2022
Retour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Derniers Articles

La journée animation Harry Potter
Whooz : Harry Potter ON : Furet Focus sur la journée...
Get Out Into Yourself de Caesar Spencer
Whooz : Caesar Spencer ON : Get Out Into Yourself chez New Radio...
Chez Laurette de Laura Anglade et Sam Kirmayer
Whooz : Laura Anglade & Sam Kirmayer ON : Chez Laurette - Venez...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies