Jean-Pierre Bocquet, rencontre avec un Grand Maitre du Polar

Jean-Pierre Bocquet, rencontre avec un Grand Maitre du Polar

Whooz : Jean-Pierre Bocquet
ON : en librairie avec « quai des cadavres », un « polar maçonnique »

Rencontre avec un Grand Maitre … du roman policier

Nous avons eût le plaisir de rencontrer monsieur Jean-Pierre Bocquet au salon de Templemars * le lieu incontournable des grandes rencontres avec les auteurs de roman policier qui comptent dans la fiction française. Avec Jean-Pierre Bocquet nous poursuivons notre série consacrée aux auteurs de la collection « Polar en Nord » de Ravet-Anceau commencée (hier) avec notre rencontre avec Luc Watteau.

-

Jean-Pierre Bocquet n’a jamais été avare d’explications sur son œuvre, passionné, à propos du « Quai des cadavres » et de son bandeau « le sang de la franc maçonnerie » il vous dira volontiers que « c’est le même sang que le commun des mortels ! - Ce bandeau est une idée de Polar en Nord », « vous savez, on peut dire que je fais partie de la maison ! » (Celle des éditions Ravet-Anceau, le premier ouvrage édité de Monsieur Bocquet par Ravet date de 2010). Et pour finir de décrire ce « Quai des cadavres », Monsieur Bocquet vous dira que c’est un polar « esthétique, angoissant et avec des rebondissements ».

Après cette première approche, faisons plus ample connaissance avec Jean-Pierre Bocquet : Qui êtes-vous, Monsieur Bocquet ?

Jean-Pierre Bocquet : « Je suis un ex-enseignant, professeur agrégé de lettres qui ai toujours été intéressé par l’Humain. Ce qui m’a amené a enseigner à tout type de public, aussi bien universitaire que « d’autres publics », exemple au BCM ou à l’hôpital maritime de Zuydcoote ! Une expérience très enrichissante avec un public très défavorisé, des femmes isolées … une source d’enseignements pour moi-même.

Je suis en retraite depuis neuf ans.

Je suis engagé en politique depuis 1974, d’abord dans la mouvance Jobert, puis au PS. Je suis devenu sans carte au fur et à mesure du temps, mais suis toujours resté engagé sur le territoire de l’éducation.

J’ai commencé l’écriture à l’âge de 12 ans avec des poèmes, et en 2005, à ma retraite, je me suis mis au roman, et plus particulièrement au polar parce que c’est un genre qui permet de laisser libre cours à mon esprit créatif.

Je dois dire que j’avais regardé le polar avec mon œil de prof, mais que j’ai découvert un genre qui permet toutes les libertés.

L’aspect social et l’aspect philosophique sont très importants pour moi. Les tueurs en séries sont également des figures très intéressantes avec notamment la question de savoir pourquoi un individu tout à fait honorable est devenu, par exemple, un pervers. Quel est le petit truc qui l’a fait basculer. Avec toujours en tête cette phrase de Simenon : « comprendre et ne pas juger ».

J’ai eu une l’expérience d’aller présenter mes polars a des prisonniers, lorsque je suis ressorti je me suis dit que je serai incapable d’être jury en cours d’assise, en me faisant la réflexion que l’homme n’est ni tout bon, ni tout méchant, mais que tout est possible »

Pouvez-vous nous parler de vos romans ?

J’ai écrit quatre romans, le premier est pseudo autobiographique, les trois autres sont des polars, dont un « maçonnique ». Mon quatrième roman est actuellement dans les mains de Ravet-Anceau, mon cinquième est en cour d’écriture – écrire est devenu une drogue ! Je suis réellement mal dans ma peau si je n’écris pas !

Un polar "maçonnique", pourquoi ?

Je ne me cache pas d’être franc-maçon.

Pour résumer la chose, la franc-maçonnerie est un monde plus ou moins secret, qui correspond à une attente du public (il suffit de voir les unes régulières des magazines d’information sur « le pouvoir des francs-maçons » …). La FM est un monde secret qui attire la curiosité.

Secondement, écrire des « polars maçonniques » me donne la perspective d’explorer l’être humain.

La maçonnerie peut être attaquée par des ennemis extérieurs, mais également intérieurs. Intérieur, avec deux niveaux, c’est l’homme et ses scories, avec l’exemple de l’affaire Cahuzac, ou l’ennemi intérieur de chaque maçon est sa propre imperfection. Il existe également des rapports de pouvoir au cœur d’une loge (avec des flatteries d’égo). Tout tend vers cela, la FM peut être abattue par un ennemi interne ou externe.

Il ne suffit pas de dire « on est les meilleurs », il faut s’efforcer de l’être.

Quel livre conseilleriez-vous pour rentrer dans votre œuvre ?

Je vous conseillerai : « un grand maitre dunkerquois » afin que vous découvriez à quel point je suis imaginatif, que vous puissiez comprendre « qui je suis », c’est un livre dans lequel je me suis lâché !

« Un grand maitre dunkerquois » est volontiers gore, dans le genre de certains livres écrit par Franck Thilliez.

Vous savez, comme Louis Ferdinand Céline, je suis un homme de style, on reconnaît mon style.

Que peut-on vous souhaiter ?

Que je poursuive mon travail d’écriture longtemps encore, j’ai tellement de plaisir à écrire, et à être lu.

Et, pourquoi pas, le cinéma, car je pense chaque roman comme un petit film ! Même si j’ai un œil d’écrivain, et non de cinéaste.
 


Pour aller plus loin sur WHOOZONE.COM


Du 10 au 14 mars 2014, WHOOZONE.COM consacre une semaine à la Collection Polars en Nord. Après Luc Watteau et Jean-Pierre Bocquet vos prochains rendez-vous « interview découverte » concerneront Nicolas-Raphaël Fouque, Guillaume Lefebvre et Josette Wouters.

Rendez-vous demain, dès 17h

Luc Watteau

https://www.whoozone.com/actualites/article-1958-201403101958-luc-watteau-une-breve-rencontre.html

 


Pour aller plus loin

http://www.ravet-anceau.fr/

.

11/03/2014
Retour
Commentaires
You must be logged in to post a comment

Derniers Articles

To Love Somebody de Beyries
Whooz : Beyries ON : Encounter – Bonsound Aimer ... To Love Somebody de Beyries ...
Bateau d'Amoranno
Whooz : Amoranno ON : Bateau - Balandras Editions/Testicules Records Haute mère !...
Première ligne de Kerredine Soltani
Whooz : Kerredine Soltani ON : Première ligne (Disponible en...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies