Jean-Louis Aubert en concert

Jean-Louis Aubert en concert

Whooz : Jean-Louis Aubert
ON : Théâtre Sébastopol de Lille, les 31 mai et 1er juin 2019

Jean-Louis Aubert en concert

La Tournée Prémixes au Théâtre Sébastopol de Lille

Chronique de Bruno D

Le théâtre Sébastopol de Lille montait doucement en température, lorsque vers 20h45, la lumière s'éteignit. Il est arrivé de la droite de la scène, jean et veste en jean sur un tee-shirt gris, baskets aux pieds, la guitare en bandoulière.

Une entrée toute douce en matière dans une salle blindée. Un son clair et net qui s'affine doucement le temps de trois ou quatre chansons. Un premier quart d'heure de passé et Jean Louis enchaîne avec un gros tube aubertien : «Juste une illusion » (1987) qui achève de mettre le feu à la salle. Le soufflet ne retombera plus, avec un spectacle mené tambour battant où Jean Louis va alterner ses tubes revisités en acoustique avec quelques chansons plus douces et poétiques.

Il descend de scène, toujours sa guitare à la main, pour aller rencontrer ses fans les yeux dans les yeux, leur chanter une chanson comme si ils étaient seuls au monde, et va jusqu'à faire la bise aux quelques personnes en fauteuils roulants dans l'allée centrale. Emotion, sincérité et communion dans un Sébastopol sous le charme conscient et privilégié de passer une soirée exceptionnelle.

Avec une technique scénographique très au point, il s'auto enregistre un court instant (image et son), avant de rediffuser en boucle sur des écrans, ce qui lui permet d'être plusieurs Jean Louis Aubert sur scène (jusqu'à 5) et de s'auto accompagner. Formidable !

Cette tournée estampillée « Prémixes » est l'occasion pour lui de présenter aussi quelques nouvelles chansons inédites vers les ¾ du spectacle. Certaines sont hors normes. Je ne connais pas le titre, mais « Artiste où Autiste », « seul une lettre change, mais « l'être » dérange » est simplement sublime, et d'une grande poésie. Un regard juste et un texte poignant pour une interprétation toute en finesse.

Magie du moment avec ces nouvelles chansons où seul au piano, après avoir interprété « Le jour s'est levé » (Téléphone 1985), il enchaîne avec un nouveau titre pendant qu'un cygne vient se poser sur le bord du piano. Rêverie, instants de grâce.

Et puis bien sûr, des tubes à foison, « Les plages » (1994), « Demain sera parfait » (2010), « Ailleurs » (2005), « Dis, quand reviendra tu » (2008), « Mon alter ego » (2001), « Comme un accord » (2001), « Marcelle » (2010). Et que dire de la version longue et très endiablée de « Locataire » (1989) qui fait exploser en rythme le Théâtre.

Un bon 2 heures de pure musique et de guitare dans une salle chauffée à blanc qui chavire de plaisir, avant de enfin quitter une première fois la scène et de revenir pour le rappel. Enfin rappel si on peut dire, parce qu'il y a eu le rappel du rappel du rappel. Jean Louis, acclamé comme un Dieu, avec un public qui ne voulait pas le laisser partir et un Jean Louis qui n'arrivait pas à quitter la scène, épuisé et  heureux d'avoir tant donné et d'avoir tant reçu, une symbiose parfaite entre un artiste très généreux et un public très fidèle.

Au final, c'est plus de 2h30 de concert où Jean-Louis Aubert, seul en scène, partage et donne sans compter ce qu'il sait faire de mieux, de la musique, de l'émotion et de la sensibilité. Dans ce magnifique théâtre à l'ancienne, la proximité et la communion avec le public était magique l'espace d'une soirée, non deux, puisque ce 1er Juin, il remet ça.

Le bonheur, c'est pas compliqué, donnez une guitare à Jean-Louis, faites le descendre dans l'arène, et vous comprendrez pourquoi il faut aller voir les artistes sur scène. Une soirée hors du temps, sublimes instants de partage, c'est ce que Jean Louis Aubert, le natif de Nantua, nous a apporté sur un plateau hier soir. Un total régal dans une ambiance de folie. Chapeau MONSIEUR Jean-Louis Aubert et MERCI, revenez quand vous voulez !

 

Pour aller plus loin sur WHOOZONE.COM

 

Pour aller plus loin

 

.

08/06/2019
Retour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Derniers Articles

CitéPhilo 2019
Whooz : Festival CitéPhilo ON : Lille CitéPhilo 2019 Du jeudi 7 novembre...
L'édition 2019 du salon du livre du Touquet-Paris-Plage
Whooz : Salon du livre ON : Touquet-Paris-Plage Focus sur le salon...
Porque te vas par Clio
Whooz : Clio ON : Porque te vas - Déjà Venise - uGo&Play Label / Un...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies