Hommage à Raymond Poulidor

Hommage à Raymond Poulidor

Whooz : Raymond Poulidor
ON : 1936 - 2019

La dernière échappée
de l’ « éternel second » du Tour

Hommage à Raymond Poulidor

« Si j'avais gagné le Tour de France, personne ne se souviendrait de moi »
Raymond Poulidor

L’ «éternel second » du Tour de France est décédé à l’âge de 83 ans à Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne). 

Une légende du Tour. Poulidor pris le départ de 14 éditions de la Grande Boucle. L’Histoire retiendra qu’il ne porta jamais le maillot jaune du Tour de France mais qu’il remporta sept victoires d’étape et figura huit fois sur le podium entre 1962 et 1976 (trois fois sur la deuxième marche, cinq fois sur la troisième).

Un rival et un faire-valoir. Sportivement, il demeurera le grand rival de Jacques Anquetil dans les années 60 avant de devenir celui d’Eddy Merckx dans les années 70.

Un palmarès étoffé. Affichant 10 podiums sur les grands Tours et 189 victoires, son palmarès est l’un des plus riches du cyclisme français. Cycliste au profil complet, exceptionnel grimpeur, puncheur de génie, Poulidor s’illustra dans le Tour d’Espagne qu’il remporta en 1964, sur le Milan-San Remo de 1961 et sur la Flèche wallonne de 1963. Il réalisa le doublé sur le Critérium du Dauphiné en 1966 et en 1969 avant de le réaliser sur le Paris-Nice en 1972 et en 1973.

Des déboires sur le Tour. Face à ses victoires, ses déboires (notamment sur le Tour de France) le rendront populaire. Sur le Tour citons son duel légendaire qui l’opposa à Anquetil le 12 juillet 1964 dans l’ascension du Puy-de-Dôme. Citons également l’année 1968, année où le Tour semblait lui être promis, où, renversé par un motard, blésé (double fracture de l’os frontal), le cycliste dû abandonner la compétition ou encore l’année 1973 qui le vit passer à huit dixième de la victoire.  

Poulidor arrêta sa carrière en 1977 puis travailla pour « France-Loire », filiale de « Manufrance » qui fabriqua des vélos à son nom ainsi qu’à celui d’Anquetil.

En jaune sur le Tour. Représentant la banque LCL, partenaire du maillot jaune sur le Tour, Poulidor arpentait les départs de la Grande Boucle, où, toujours disponible, il pouvait constater que sa côte de popularité n’a jamais faiblie.

-

Plus qu’un sportif de légende, Poulidor, incarnation à lui seul des années Pompidou/Giscard, personnifia une certaine idée du panache français, le concept du « perdant magnifique », celui du champion populaire dans la défaite. De l’homme on retiendra sa combativité, son humilité et sa fidélité.  

 

Poulidor en quelques dates

1936 - 15 avril - Naissance à Masbaraud-Mérignat (Creuse)
1952 – Découvre le vélo
1954 – 1959 – Remporte 24 victoires en tant qu’amateur
1960 – Devient pro au sein de l’équipe Mercier.
1961 – 3 septembre – Devient Champion de France à Rouen, sur les terres de Jacques Anquetil, son premier grand rival.
1961 – Remporte Milan-San Remo
1962 - Premier des 14 Tour de France du cycliste. La foule le baptise « Poupou », fait dont Emile Besson en fait écho dans « l'Echo du Centre ».
1964 - Vainqueur du Tour d’Espagne
1964 - 12 juillet – Duel légendaire entre Poulidor et Anquetil dans le Puy-de-Dôme. Ils feront ensemble un tour d’honneur à l’arrivée de la Grande Boucle au Parc des Princes.
1968 – 15 juillet – Renversé par un motard, blessé, Poulidor se voit contraint d’abandonner le Tour de France.
1973 – Chevalier de la Légion d’honneur
1976 - Dernier Tour de France. Avec huit podiums il détient le record de podiums de la compétition. Son palmarès sur le Tour : Deuxième en 1964, 1965 et en 1974. Troisième en 1962, 1966, 1969, 1972, et en 1976.  
1977 – 2 octobre - Met fin à sa carrière. A 41 ans il est resté fidèle à la même équipe (Mercier) pendant 17 ans !
2003 – Officier de la Légion d’honneur
2019 – L’édition 2019 du Tour fut sa 57ème personnelle.
2019 - 13 novembre - Mort à Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne)

 

Pour aller plus loin sur WHOOZONE.COM

 

Pour aller plus loin

 

.

14/11/2019
Retour
Commentaires
You must be logged in to post a comment

Derniers Articles

Le 1er Salon Noir Charbon de Raimbeaucourt
Whooz : Salon Noir Charbon ON : Raimbeaucourt Focus sur la...
Réveillon Noël 2019 - Sous le Sapin à la Boite à Rire
Whooz : Sous le Sapin ... Les emmerdes !!! ON : Boite à Rire...
Lift Up de Dune
Whooz : Dune ON : Lift Up Réveille toi Lift Up de Dune Dune dévoile...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies