La république des faibles de Gwenaël Bulteau

La république des faibles de Gwenaël Bulteau

Whooz : Gwenaël Bulteau
ON : La république des faibles – La Manufacture de Livres, 2021

La république des faibles
de Gwenaël Bulteau

Chronique Bruno Delaroque

Ce roman de 362 pages est un condensé de ce que j'aime dans la lecture et qui m'invite à chaque fois à continuer encore et encore, à découvrir, à me gaver de cette littérature et de ces histoires, et à essayer d'en tirer en quelques lignes la substantifique moelle.

C'est tout d'abord un nouvel auteur, Gwenaël Bulteau, un professeur des écoles qui publie ici son premier bouquin. L'époque ensuite, le début de l'année 1898, fin d'un siècle sombre, le passage espéré vers une lumière différente, vers d'autres horizons, d'autres certitudes.

Jour de l'an 1898, aux aurores, c'est une plongée dans les ténèbres au sens propre et figuré pour Pierre Demange, chiffonnier besogneux de son état. Il découvre à la décharge de la Croix-Rousse, le corps d'un jeune garçon affreusement mutilé.

Commence alors pour le commissaire Jules Soubielle et les trois officiers Fernand Grimbert, Gabriel Silent et Aurélien Caron une difficile enquête.

Avec sa couverture très « Peaky Blinders », ce premier écrit de Gwenaël Bulteau est une réflexion profonde sur la fin du 19ème siècle et la condition du monde ouvrier. Epoque difficile où les traces de la guerre de 1870 sont encore très présentes, le tout sur un fond d'antisémitisme et de l'affaire Dreyfuss. Ce sont aussi les valeurs de la République qui sont passées au crible.

Les thèmes traités sont très noirs et lorsque que vous comprendrez le titre du roman, vous pourriez bien avoir un haut le cœur ! 

Cette fin de siècle est très sombre, c'est celle que Zola a si parfaitement résumé dans son œuvre. Ici on est autant dans le récit historique par moment que dans la peinture sociale et notre auteur dresse un tableau sans concession des petites gens et des bourgeois, de leurs conditions de vie et de leur aspirations. Deux mondes s'affrontent dans la grisaille et la froideur, deux mondes tentent de survivre, deux mondes tentent de se comprendre.

La police est plutôt violente et avinée, les coups pleuvent, le climat est délétère, la vie fragile, les amours volages, et tout le monde joue une partition bien glauque par instant. Les jeunes enfants, filles et garçons, livrés très tôt à la rue sont les témoins et les vrais héros, heureux où malheureux de cette « République des faibles ».

La crasse et la noirceur sont partout présentes et Gwenaël Bulteau signe ici une œuvre magistrale où bien des rêves vont se fracasser. Les masques tomberont les uns après les autres, dénis nombreux de justice et de vérité, dénis d'amour et d'humanité, cette lecture addictive mérite un gros coup de cœur. Bravo à  La Manufacture de livres pour avoir de nouveau déniché une pépite !    

 

Pour aller plus loin sur WHOOZONE.COM

 

Pour aller plus loin

 

.

 

03/02/2021
Retour
Commentaires
You must be logged in to post a comment

Derniers Articles

Jef by Rallye
Whooz : Rallye ON : Jef Jef by Rallye Après avoir été...
Dancing On The Moon by June and the Jones
Whooz : June and the Jones ON : Dancing On The Moon (extrait de...
Les contes de Papy Jimmy en audiobook
Whooz : Jean-Marc Demetz ON : Les contes de Papy Jimmy en audiobook ...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies