Inestimable de Zygmunt Miloszewki

Inestimable de Zygmunt Miloszewki

Whooz : Arthur Morgan
ON : Zygmunt Miloszewki – Fleuve Noir, 2021

Inestimable
de Zygmunt Miloszewki


Chronique de Bruno Delaroque

Qu'en est-il réellement du dernier Zygmunt Miloszewki ? C'est la question que je me posais sur le coup de 15h30 ce dimanche alors que je terminais « Inestimable » à la faible clarté du jour due aux énormes averses qui devaient s'amuser à martyriser les fleurs des cimetières en ce week-end d’avant Toussaint !

C'est une histoire qui prend le temps d’atteindre son rythme de croisière, avant d'accélérer brutalement pour ne plus s’arrêter.

Début XX ème siècle, au large de la Pologne, les éléments se déchaînent, malmenant comme un fétu de paille un bateau transportant un drôle de scientifique et sa précieuse cargaison : Benedykt Czerski. Sa destination est Odessa.

Cent ans plus tard, Bogdan Smuga, aventurier mécène et scientifique part sur les traces de Benedykt et de son mystérieux chargement.

En réalité, il faut attendre la page 66 et un cinquième chapitre pour que le scénario prenne forme et que l'on aborde bien des sujets.

La mise en place des protagonistes se révèle adroite pour finir ; mais avec des intervenants et des époques différentes, je me suis demandé pendant un instant où l'auteur voulait en venir car j’étais un peu largué.

Zofia Lorentz, sommité du monde de la culture est licenciée du musée national, ce qui tombe plutôt mal car son mari Karol est touché par une maladie neuro-dégénérative, et les soins pourraient coûter de plus en plus chers !

C'est ainsi que par des amis communs, elle rencontre Bogdan Smuga qui lui propose une mission très grassement rémunérée…Mais est-ce bien la vérité ? Bogdan et Zofia vont devoir s’apprivoiser et leur expédition à destination de « l’île maudite » est une expérience hors du commun. L'aventure dans les paysages glacés et inhospitaliers à bord d'un véhicule antique sorti tout droit de l'ancienne ère soviétique est à la fois drôle surprenante et dangereuse.

Mais qui est donc réellement Bénedykt Czerski ? Mi-homme, mi- shaman, mi escroc, mi explorateur, qui était-il et qu'a-t-il découvert ou laissé ? Partir sur ses traces, c'est d'abord retrouver des documents et des individus bizarres comme Igor Pétrovitch, personnage azimuté et haut en couleurs.

Cette quête entreprise par Bogdan et Zofia part dans tous les sens, du fin fond de la Sibérie en passant par Saint Pétersbourg, les Pyrénées française et un gros volet parisien, ce sont des pérégrinations peu ordinaires et mouvementées où l'on croise pèle mêle Marie Curie, une voleuse de haut vol, des mercenaires et des barbouzes et même un Olivier Norek ! Ce roman qui multiplie les références à la culture française a bien été écrit par un auteur polonais qui aime la France.

L'auteur masque bien son jeu et avance doucement ses pions. Ce n'est qu'après un périple bien agité que le roman prend une direction différente et aborde des thèmes très complexes et actuels. Le scénario peut dès lors s'emballer et l'auteur abattre enfin une grande partie de ses cartes.

Avec une imagination débordante, tout ce tohu-bohu prend consistance et devient plus clair. L'auteur dénonce la puissance des laboratoires pharmaceutiques dont le but n'est pas forcément de nous guérir, bien au contraire.

Monde scientifique muselé et « arrosé », contrôlé aussi, on aborde de sacrées théories dans ce roman de Miloszewski.

Entre James Bond et Indiana Jones par moment « Inestimable » nous emporte dans une grande aventure pleine de folie.

« L'avidité a mené ce monde au bord de l'anéantissement et nous sommes prêts à faire un pas en avant ». Phrase choc que l’on retrouve au cœur de cette fiction, mais qui résonne plus que jamais en 2021.

Nourri par les événements de ces dernières années, « Inestimable » est un roman qui ne peut laisser indifférent. L'auteur construit une intrigue réussie qu'il faut prendre le temps de décrypter. C'est un scénario complexe et long à se dévoiler avec beaucoup de tiroirs, fausses pistes, théories scientifiques et personnages attachants réunis par l'amour et la volonté de sauver le monde.

C’est une réflexion profonde sur la transmission et la préservation de l’art et de la culture dans les périodes sombres, une réflexion sur le monde de demain à bâtir ou à détruire, bref un roman où s’affronte le bien et le mal, sans savoir finalement qui tient le bon bout. Cette histoire parlera a beaucoup d’entre nous et devrait rencontrer un très large public.


Pour aller plus loin sur WHOOZONE.COM


Pour aller plus loin


.

05/11/2021
Retour
Commentaires
You must be logged in to post a comment

Derniers Articles

Je m'en vais de Stéphanie Acquette
Whooz : Stéphanie Acquette ON : Diaporama – Sanctuaire...
To Love Somebody de Beyries
Whooz : Beyries ON : Encounter – Bonsound Aimer ... To Love Somebody de Beyries ...
Bateau d'Amoranno
Whooz : Amoranno ON : Bateau - Balandras Editions/Testicules Records Haute mère !...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies