De soleil et de sang de Jérôme Loubry

De soleil et de sang de Jérôme Loubry

Whooz : Jérôme Loubry
ON : De soleil et de sang – Calmann Levy

De soleil et de sang
de Jérôme Loubry


Chronique d'Eppy Fanny

Le roman

Préface :

Cette histoire se déroule en partie quelques heures avant le séisme qui frappa Haïti le 12 janvier 2010.

Ce séisme coûta la vie à plus de deux cent quatre-vingt mille personnes.

Une part de ce récit n’est que pure fiction.

L’autre part est réelle et toujours d’actualité.

C’est la plus tragique.

L’histoire :

Haïti de 1984 à 2010 - Un pays où la corruption et le trafic d’enfants font rage. Où l’ombre de Duvalier et de ses tontons macoutes plane toujours. Certains Tontons sont toujours là, bien au chaud dans des postes d’influence. Un pays où le vaudou est une religion officielle à part entière. Un pays où les orphelins n’en sont pas tous, certains sont vendus par des parents trop pauvres, voire volés dans les rues…

Haïti 1984 - Cité-Soleil, le pire des bidonvilles de la région. La pauvreté et la violence s’y mêlent et explosent. Un lieu de non-droits. Un gamin qui trafique pour le chef de gang est suivi par deux hommes.

Extrait partiel page 165 : « - Si vous me touchez, enculés, Blasius et ses hommes vous égorgeront ! bluffa Victor en prenant son air le plus dur…

Mais un poing rapide et puissant vint s’abattre sur sa tempe gauche…

Maury et Félicien ramassèrent le corps du gosse, ravis de leur prise… »

Paris de 2007 à 2009 – Un couple d’amoureux, Mèline et Vincent. Un coup de foudre, un mariage rapide. Mais Mèline ne parvient pas à surmonter la mort de son père, suivie de celle de sa mère. Pour se retrouver, redevenir elle-même, elle doit absolument s’éloigner de l’homme qu’elle aime, de qui elle était. Elle décide de partir avec une amie qui œuvre pour une association humanitaire en Haïti. C’est promis elle reviendra dans un mois. Ils seront à nouveau inséparables. Hélas un accident de voiture et tous les projets volent en éclats. Pour lui, alors, ne restent que le chagrin et le vide. Jusqu’à ce coup de téléphone d’une inconnue qui lui demande de venir en Haïti s’il veut connaître la vérité… L’accident de Méline n’en est pas un.

Haïti décembre 2009 - L’inspecteur Simon Bélage est appelé pour constater un double meurtre. Il est accompagné de Manus, son fidèle second. Ils forment une équipe efficace. Ils découvrent un couple blanc, vivant dans un quartier privilégié, Pétion-Ville, sauvagement assassiné. Mains tranchées, yeux transpercés, langues arrachées et pénis coupé…Comme un autre couple huit jours plus tôt.

La presse titre : crimes vaudous.

Simon pour sa part croit plus en la violence des hommes qu’en celle de Baron Samedi. Il faut dire qu’une nuit de fête des morts, alors qu’il n’était qu’un enfant, sa mère est morte empoisonnée. Elle était trop belle. Une telle beauté ne pouvait venir que des mauvais esprits… Elle devait en être libérée.

Extrait page 59 : « - Je sais ce qui tue ce pays. C’est la même bête qui a agrippé M’man par la gorge…

- La même bête ? s’étonna Lucius en fixant son fils.

Il l’avait toujours trouvé plus mature que les autres gamins de son âge. Sans doute la mort de Thérèse a accéléré ce vieillissement, regretta-t-il amèrement.

- Oui, c’est la folie des hommes, P’pa. Et le vaudou, ouais, y a le vaudou aussi… »

Alors, même si le meurtrier laisse, en guise de signature, un origami en forme de cercueil sur les lieux, Simon est persuadé qu’un homme est derrière ces meurtres. Les couples assassinés ont été drogués à la Tétrodotoxine, la drogue du zombie. Ils étaient donc conscients de chacune des tortures qui leur ont été infligées.

Rachelle, la fille de Simon, est, elle, persuadée que du mauvais vaudou est derrière ces meurtres. Elle met son père en garde. Ce n’est plus du vaudou, mais de la magie noire…

Extrait page 105 : « - Il ne s’agit plus de religion mais de sorcellerie, de pratiques consacrées au meurtre, à la vengeance violente, à la zombification… »

Un nouveau meurtre, d’un homme seul cette fois, mais toujours le même rituel, les mêmes tortures.

Les employés de cet homme assassiné sont, comme pour les employés des autres victimes, des jeunes garçons et filles, vendus pour travailler et assouvir les désirs des maîtres.

Simon, contacte sa fille, qui œuvre pour une association, afin de les aider. Une goutte d’eau dans l’océan…

Avec un ami journaliste, Rachelle va faire des recherches de son côté et donner une photo à son père. Celle de l’inauguration du premier orphelinat officiel, le 12/08/80. Toutes les victimes y apparaissent souriantes. A leurs cotés, Baby Doc en personne. Voilà donc le lien !

Un orphelinat qui fut fermé quelques années à peine après son ouverture. « Les Six » vécurent ici, dont Victor, eux abandonnés et vendus par les leurs, ils s’étaient choisi une famille. Jusqu’à ce que la fenêtre arc-en-ciel se brise.

Que s’est-il passé entre ces murs ?

Le bâtiment est aujourd’hui abandonné, la Tombe joyeuse est restée figée dans le temps. Le lieu est intact alors que tout ce qui l’entoure a été dégradé. Il faut dire que les Haïtiens l’évitent. La belle architecture est juste défigurée par un œil béant, une fenêtre brisée… En face de l’orphelinat une manbo puissante veille…

Simon, à trop approcher de la vérité, va se mettre en danger. Mais Rachelle ne lâchera rien.

Extrait page 346 : « C’est ici que tout a commencé, c’est ici que tout doit se terminer…, grondèrent alors les enfers sous leurs pieds. »

.


L'avis d'Eppy

J’ai découvert la plume de Jérôme avec ce roman, et quelle découverte ! Un ENORME coup de cœur.

Ce roman est remarquablement écrit.

Les histoires s’imbriquent et ne font qu’une, le temps s’étire et se dilate, les enfants, effroyablement sacrifiés, sont inoubliables. Les tambours du vaudou résonnent, mais la terre va gronder plus fort encore. Si vous n’avez pas encore lu cette pépite : foncez !


Pour aller plus loin sur WHOOZONE.COM


Pour aller plus loin

https://calmann-levy.fr/livre/de-soleil-et-de-sang-9782702166857



.

27/01/2022
Retour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Derniers Articles

Pas de nom d'artiste de Thomas Cousin
Whooz : Thomas Cousin ON : Pas de nom d'artiste Confessions Pas de...
C'est pas facile by vice E roi
Whooz : vice E roi ON : C'est pas facile - L'enfer chez les autres...
J'aime Paris au mois de mai de Laura Anglade et Sam Kirmayer
Whooz : Laura Anglade & Sam Kirmayer ON : J'aime Paris au mois de...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies