Le labyrinthe des os de James Rollins

Le labyrinthe des os de James Rollins

Whooz : James Rollins
ON : Le labyrinthe des os, une aventure de la Sigma Force – Fleuve noir, 2019

Le labyrinthe des os
de James Rollins

Argument. Dans les montagnes reculées de Croatie, un archéologue fait une découverte étrange : les os d’une femme cachés depuis des millénaires dans une chapelle catholique souterraine. Dans le même système de cavernes, des peintures primitives élaborées racontent l’histoire d’une immense bataille entre des tribus de Néandertaliens et de sombres créatures. Avant d’avoir pu comprendre qui était ce mystérieux ennemi, l’équipe de recherches est attaquée.

Chronique de Bruno D

Ah mes amis, quelle escapade, quel périple ! Qu'est-ce que j'ai aimé ce roman mêlant sciences, aventures, dangers et réflexions profondes. « Le labyrinthe des os » est une croisée entre l'univers des « Indiana Jones » et les romans de Dan Brown et Michaël Chrichton.

Des montagnes reculées de la Croatie à l'Amérique du sud en passant par l'Italie ou la Chine, « Le labyrinthe des os » va à 100 à l'heure, malmenant ses héros dans une course folle à la recherche de personnes à sauver et de questions existentielles. La « Sigma Force » du Commandant Gray Pierce, Monk, Seichan et Kowalski va être ainsi confrontée à un ennemi puissant et à des énigmes allant bien au-delà de ce que le commun des mortels pourrait imaginer. Rythme haletant, scénario se déroulant sur plusieurs plans, le dernier opus en date de James Rollins se croque avec un plaisir non dissimulé et ses 592 pages filent à toute vitesse.

Passé lointain à explorer, découvertes incroyables, réflexion sur l'évolution humaine et « Le Grand bon en avant », cette recherche documentée n'est pas qu'un voyage anodin dans les méandres de la  mutation de l'espèce humaine. Archéologique et historique, spirituelle et scientifique, cette enquête menée à partir de faits avérés et de considérations réelles, est une longue quête philosophique que chacun pourra apprécier tout en développant ses propres conclusions.

« Le labyrinthe des os » est un livre où la science rejoint la fiction sans être pour autant de la science-fiction et est une fenêtre ouverte sur bien des mystères. James Rollins, son auteur, ne fait rien d'autre qu'éveiller nos consciences à travers un scénario ultra riche et avisé. Un véritable régal comme à chaque roman du romancier parce que l'on retrouve nos héros de « La Sigma Force » ici complétés par une fine équipe, mais surtout parce que son histoire est bâtie de de solides bases (tout comme je l’ai fait, allez donc vérifier sur la toile, vous constaterez que certains personnages, lieux et autres existent bel et bien).

Des apprentis sorciers de laboratoires prêts à tout pour découvrir ou créer le futur d'une humanité déjà défaillante, nos héros auront à cœur d'opposer leur force, leur solidarité, et leur croyance en une certaine foi. On se rend vite compte que cette soit disant fiction est déjà bien présente au cœur de notre monde contemporain et cela fait froid dans le dos.

Entre financements accordés tout à fait licitement, mais dont le but réel avoué est bien caché, on découvre que le noyautage des jeunes élites au sein de toutes les organisations de recherche, administrations et laboratoires divers est déjà en place telles des cellules dormantes. Le lobbying bien présent au grand jour n'est pas qu'une vue de l'esprit.

Fiction, vous avez dit ? Pas si sûr au regard de l'évolution du monde des GAFA ces dernières années !

La compréhension de l'apparition de l'intelligence humaine à une époque reculée est un enjeu primordial pour contrôler ou modifier l'avenir de l'humanité. De Neandertal à aujourd'hui, le combat est sur tous les fronts et on peut compter sur toute les ressources de la Sigma Force et la volonté d'hommes sages ici ou ailleurs, ici ou hier, pour défendre becs et ongles des intérêts qui nous dépassent tous.

Il ressort beaucoup d'empathie et d'amour de ce roman où certaines espèces de gorilles ne sont pas si éloignés que ça des hommes que nous sommes. Quelques chromosomes nous différencient, mais l'animal est quelquefois bien plus humain que nous le sommes. « Baako » est à sa façon un super héros, et James Rollins en fait vraiment un personnage attachant.

Une fois de plus, James Rollins nous fait plaisir avec un récit survitaminé. Sans avoir l'air d'y toucher, il nous titille sur bien des points et nous montre que le monde, notre monde que nous connaissons, celui dans lequel nous vivons, n'est peut-être pas au bout de ses surprises. Il sera ce que nous en ferons à condition de comprendre d'où nous venons et à condition de ne pas jouer à l'apprenti sorcier.

 

Si vous aimez ... alors vous aimerez ...

Erectus de Xavier Muller vu par Bruno Delaroque

James Rollins sur WHOOZONE.COM

Le 7ème Fléau vu par Bruno Delaroque

 

Pour aller plus loin

https://www.lisez.com/fleuve-editions/17

 

.

 

18/07/2019
Retour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Derniers Articles

Focus sur l'édition 2020 du Festival CineComedies
Whooz : Festival CineComedies ON : Lille Focus sur la 3ème...
Les contes de Papy Jimmy en audiobook
Whooz : Jean-Marc Demetz ON : Les contes de Papy Jimmy en audiobook ...
Désoxy de Jean-Marc Demetz en audiobook
Whooz : Jean-Marc Demetz ON : Désoxy en audiobook ...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies