La terre des morts by Jean-Christophe Grangé

La terre des morts by Jean-Christophe Grangé

Whooz : Jean-Christophe Grangé
ON : La terre des morts Albin Michel, 2018 Le Livre de Poche, 2019

Shibari

La terre des morts de Jean-Christophe Grangé

« Les morts le suppliaient de les venger, de retrouver leur assassin, de leur offrir la paix. »
« La terre des morts », Jean-Christophe Grangé (page 416)
.

Chronique de François Cappeliez

Eblouissant par son final, « La terre des morts » est un livre complètement maîtrise par son auteur, Jean-Christophe Grangé.

Chef de groupe au mythique 36, le commandant Corso est chargé d'enquêter sur les meurtres ritualisés de deux strip-teaseuses. Philippe Sobieski, ex repris de justice devenu peintre à succès est rapidement suspecté d'avoir commis ces meurtres en ayant pris pour référence une série de tableaux de Goya. Convaincu de sa culpabilité, Corso traquera Sobieski jusqu'à le faire tomber. Son enquête le mènera dans les milieux du porno, du SM, du Shibari, de la perversité sous toutes ses formes. Dans cette traque sans répit Corso se perdra lui-même, apprendra que la réalité d'un flic peut totalement basculer et qu'un assassin peut en cacher un autre.  

Avec ses chapitres courts, son rythme soutenu et son écriture fluide « La terre des morts » tient en haleine son lectorat pourvu qu'il ait atteint les 200 premières pages du livre. Voilà son seul bémol. En véritable maître du suspens, Jean-Christophe Grangé installe d'abord son histoire avant de lui donner toute sa puissance et de la clôturer par un final inattendu. Et quel final ! Jean-Christophe Grangé est un parfait manipulateur. On le qualifiera d'être complaisant dans la violence qu'il décrit, d'avoir composé un flic et des personnages « à failles », une histoire au climat glauque largement borderline Pour le peu on l'accusera même de n'être qu'un fonctionnaire du Thriller, d'écrire des livres qui « fonctionnent ». Et sur ce dernier point l'on aura bien évidemment tord.

Certes, Jean-Christophe Grangé a « du métier » et maîtrise son récit en virtuose. Certes, le romancier saffranchit un peu trop facilement des procédures policières. Mais reconnaissons-lui cette capacité à emmener son lectorat là où il ne peut le soupçonner. Et en particulier jusqu'à cette « Terre des morts ». 

On sait Grangé adepte du « one shot », retrouver son personnage de Corso, un jour, serait une bonne surprise. 

 

Jean-Christophe Grangé sur WHOOZONE.COM

Miserere vu par Bruno Delaroque

Lontano vu par Bruno Delaroque

Congo Requiem vu par Bruno Delaroque

La terre des morts vu par Francois Cappeliez

La terre des morts vu par Bruno Delaroque



Pour aller plus loin

https://www.livredepoche.com/livre/la-terre-des-morts-9782253259930

.

02/04/2020
Retour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Derniers Articles

Pas de nom d'artiste de Thomas Cousin
Whooz : Thomas Cousin ON : Pas de nom d'artiste Confessions Pas de...
C'est pas facile by vice E roi
Whooz : vice E roi ON : C'est pas facile - L'enfer chez les autres...
J'aime Paris au mois de mai de Laura Anglade et Sam Kirmayer
Whooz : Laura Anglade & Sam Kirmayer ON : J'aime Paris au mois de...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies