Haines de Pierre Pouchairet

Haines de Pierre Pouchairet

Whooz : Pierre Pouchairet
ON : Haines – Editions du Palémon, 2018

Haines de Pierre Pouchairet

Chronique de Bruno Delaroque

Avec « Haines » paru en 2018, Pierre Pouchairet commence une nouvelle collection de polars bretons édités aux éditions du Palémon. Depuis, les titres s'enchaînent et on retrouve Léanne Galji devenue chef de la PJ de Brest assistée de ses deux amies d'enfance, Elodie, médecin légiste et Vanessa, psychologue judiciaire.

Nul doute que nos trois quadragénaires, « les trois Brestoises » vont vivre une multitude d'aventures au cours des différents tomes, car notre écrivain est du genre plutôt prolixe.

Cette première, pour laquelle je vous l'avoue je ne suis pas en avance (parution en 2018), est du Pouchairet pur jus. Hormis la phase de mise en place classique et logique pour une nouvelle série, notre auteur va droit au but. Les procédures, pas toujours respectées par Léanne, sont carrées et les rapports entre les différents corps Police/Gendarmerie sont bien traités.

Et ça commence plutôt en fanfare dans le pays bigouden. Une vieille dame nonagénaire est retrouvée chez elle massacrée à coups de marteau. Drôle d'enquête pour ses début à la PJ de Brest, avec une morte que son âge devrait rendre respectable, mais qui va se révéler avoir un sacré tempérament. En Bretagne comme ailleurs, dès que l'on gratte le vernis ou que l'on soulève le tapis, on peut quelquefois tomber de haut !

Quelques petits regrets quand même, j'aurais souhaité un peu plus de descriptions des superbes paysages de cette magnifique région française. Pareille pour la psychologie de nos héros, un peu plus de psychologie et de fond, mais je pense que cela viendra par la suite avec le développement de la collection. Pas bien grave tout ça, d'autant plus que le ton est alerte, les fausses pistes et rebondissements se succèdent pendant que les déplacements au cœur de la région se multiplient.

On parle beaucoup de L'Île Tudy, on se demande bien pourquoi, sourires....., et entre modernité et tradition, cette histoire à priori simple va se densifier au fur et à mesure. Nos trois filles apportent un vent de fraîcheur et de dynamisme au pays du polar là où bien souvent on parle muscle et testostérone.

C'est une excellente entrée en matière pour inaugurer cette nouvelle série pleine de peps et d'iode. La fin ouverte avec quelques questions posées que l'on devine, permet déjà de jeter les bases et direction des futurs récits. On peut faire confiance à Pierre Pouchairet pour la suite, il ne va pas s'arrêter en si bon chemin.

 

Pierre Pouchairet sur WHOOZONE.COM

Mort en eaux grises vu par Bruno Delaroque

Tuez-les tous… mais pas

 

Pour aller plus loin

https://www.palemon.fr/

 

.

27/07/2020
Retour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Derniers Articles

Focus sur l'édition 2020 du Festival CineComedies
Whooz : Festival CineComedies ON : Lille Focus sur la 3ème...
Les contes de Papy Jimmy en audiobook
Whooz : Jean-Marc Demetz ON : Les contes de Papy Jimmy en audiobook ...
Désoxy de Jean-Marc Demetz en audiobook
Whooz : Jean-Marc Demetz ON : Désoxy en audiobook ...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies