Le festin du serpent de Ghislain Gilberti

Le festin du serpent de Ghislain Gilberti

Whooz : Ghislain Gilberti
ON : Le festin du serpent – Editions Anne Carrière, 2013 – Pocket, 2015

Le festin du serpent
de Ghislain Gilberti

Chronique d’Eppy Fanny

J’ai enfin pris un moment pour découvrir la plume de Ghislain Gilberti. J’ai donc festoyé avec le serpent, et j’ai apprécié le menu.

Ce roman m’a permis de découvrir ses deux héros : Cécile Sanchez et Ange-Marie Barthélemy que l’on retrouve dans les romans suivants :

- Le Baptême des Ténèbres, parution chez Anne Carrière en 2014 : Cécile Sanchez, commissaire de police spécialisée en criminologie, en analyse comportementale et en interprétation du langage non verbal, dirige une section d’élite de l’OCRVP, l’Office central pour la répression des violences aux personnes. Elle traque les criminels les plus dangereux et déviants de l’Hexagone. Entourée par un médecin légiste aussi compétent qu’excentrique, un groupe méticuleux de la police scientifique et une section d’assaut structurée en meute, Sanchez devra cette fois percer les arcanes d’un tueur au psychisme atypique. Celui qui est rapidement surnommé «le Ramoneur» au sein des services de police, à cause de son penchant pour pénétrer ses victimes à la lame, signe ses actes en dessinant sur les visages des suppliciées un masque mortuaire à l’esthétique sanglante.

- Le Bal des Ardentes, parution chez Anne Carrière en 2015 : En plein cœur de Marseille, un attentat extrêmement violent souffle un bâtiment entier, faisant nombre de victimes. Le commissaire Ange-Marie Barthélemy, de la SDAT (Sous-direction antiterroriste), est immédiatement dépêché sur place pour prendre en main cette affaire au retentissement énorme, à la hauteur du massacre. Les premiers résultats de l'enquête lui font comprendre que cet acte non revendiqué est lié au trafic de drogue. Dès lors, accompagné par son groupe aux allures de meute, Barthélemy étudie le biotope local et s'immerge dans le milieu impitoyable du crime organisé au sein de la cité phocéenne.

.

Le festin du serpent

« Le fanatisme : c’est un monstre sans cœur, sans yeux et sans oreilles. Il ose se dire fils de la religion. » Voltaire – Correspondance

L’histoire

19/02/2010 Université Paris V - Cécile Sanchez, commissaire de police spécialisée en criminologie, en analyse comportementale et en interprétation du langage non verbal, dirige une section d’élite de l’OCRVP, l’Office central pour la répression des violences aux personnes. Elle vient de confondre, enfin, un Professeur. En fait un prédateur de la pire espèce, un tueur en série. Et qui a fait des émules. Cécile active ses troupes pour boucler cette enquête qui lui tient à cœur. Oui mais voilà, un dossier sensible vient de tomber et son responsable ne voit qu’elle pour mener cette nouvelle enquête. Cécile est à la fois frustrée de ne pas terminer l’enquête précédente, mais fascinée par ce nouveau challenge.

Le corps d’une femme de ménage a été retrouvé dans un hôtel de Roissy. Le corps exsangue, la gorge tranchée, abdomen ouvert, masse intestinale et appareil génital envolés, ne restent que les reins et le foie. La femme a été retrouvée dans la baignoire, immergée dans un mélange indéfinissable. Pas de trace de lutte. Pas de trace du tueur. Et dans le dossier qui lui est remis, un cas identique survenu à Lyon. Un nouveau monstre doit être stoppé. Elle va tout faire pour y parvenir. L’aide du Docteur Tournel, légiste de génie, va lui être précieuse. Les recherches de Cécile lui font découvrir d’autres victimes, toutes originaires du Moyen-Orient, dont les corps ont été retrouvés dans des villes et pays différents.

Extrait P135 : « Tout nous laisse à penser que nous pourrions avoir affaire à un cross killer des plus actif, et cela depuis 2004, voire avant. »

19/02/2010 Paris 4ème - Ange-Marie Barthélemy, de la SDAT (Sous-direction antiterroriste), est dépêché sur place. Un restaurant où deux hommes armés ont agi rapidement et violemment, laissant derrière eux 9 cadavres et 2 blessés graves. Le légiste en charge des autopsies est également le Docteur Tournel.

Le schéma utilisé, les cibles, Ange-Marie, surnommé l’Archange, est persuadé que cet attentat est en lien avec un groupe qu’il piste activement avec son équipe : « An-Naziate » les anges arracheurs d’âmes. Un groupuscule palestinien qui sévit en Europe depuis 2003. Il a une taupe dans ce groupe terroriste et Ange-Marie espère, enfin, couper la tête de l’hydre, avant qu’un nouvel attentat d’envergure ne se produise. Après tant d’années, il touche au but. Et il est temps, car le Divisionnaire Guilleret, qui porte bien mal son nom, un bureaucrate fini, est sur son dos et veut des résultats. Son indic lui donne enfin l’occasion de surveiller de près la cellule qu’il a intégrée. Cellule qui prépare un gros coup. Voilà l’Archange et son équipe en planque dans un appartement en face de celui des fanatiques. Ils doivent éviter de nouvelles victimes.

Les recherches de Cécile remontent à la Direction du Terrorisme international et aux oreilles d’Ange-Marie. C’est que la carte touristique que dessinent les meurtres commis par l’éventreur, concorde avec les dates et lieux des exactions commises par An-Naziate. L’archange va devoir rencontrer Cécile pour croiser leurs informations, enfin plus celles de l’OCRVP car de son côté secret défense.

Et voilà le flic bourru qui a perdu sa femme, et elle, la solitaire, obligés de travailler ensemble pour enrayer le mal absolu qui s’exprime. Mais le mal a de nombreux visages, et dans ce cas une intelligence hors norme est à l’œuvre. Seront-ils capables de mener à bien leurs enquêtes sans trop de casse humaine ?

.

L’avis d’Eppy

Ghislain nous offre un roman fort, parfaitement documenté sur les divers thèmes abordés. Une immersion dans les pires déviances de l’humanité dont le fanatisme qui discrédite une religion entière ; le goût du sang, qui tel une drogue, anime les pires psychopathes ; l’appât du gain ; la déshumanisation des plus faibles… La lecture de ce livre m’a percutée.

C’est puissant, c’est sanglant mais une lueur d’espoir y brille. Avec ténacité. Car la chasse aux monstres est un combat quotidien.

 

Les éditions RING sur WHOOZONE.COM

A la découverte des éditions Ring

Rencontre avec Anne-Sophie Martin, Ghislain Gilberti et Laurent Obertone

Le festin du serpent de Ghislain Gilberti

Chroniqué par Eppy Fanny

Sa majesté des ombres de Ghislain Gilberti

Chroniqué par Bruno D

Sinestra d'Armelle Carbonel

Chroniqué par Bruno D

Pour aller plus loin

https://www.ring.fr/

.

23/10/2019
Retour
Commentaires
You must be logged in to post a comment

Derniers Articles

CitéPhilo 2019
Whooz : Festival CitéPhilo ON : Lille CitéPhilo 2019 Du jeudi 7 novembre...
L'édition 2019 du salon du livre du Touquet-Paris-Plage
Whooz : Salon du livre ON : Touquet-Paris-Plage Focus sur le salon...
Porque te vas par Clio
Whooz : Clio ON : Porque te vas - Déjà Venise - uGo&Play Label / Un...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies