Le Top Livres 2021 du Doc

Le Top Livres 2021 du Doc

Whooz : François Cappeliez
ON : 2021

Le « top 5 » du Doc

Ils partirent 5, et ils arrivèrent à 6. 6, pour 6 émotions, 6 rencontres. Tout azimut, ce qu'il restera de 2021 : « Ces orages-là » de Sandrine Collette, « La famille Martin » de David Foenkinos, « L’œil du chaos » de Jean-Marc Dhainaut, « Le vent se lève » de « Apaches » d'Eric Dupuis et « Collisions, au cœur des crashs qui ont tué nos légendes » de Bob Garcia.

.

Ces orages-là de Sandrine Collette (JC Lattès, 2020)

Lien vers la chronique

Ces orages-là vu par son éditeur

C’est une maison petite et laide. Pourtant en y entrant, Clémence n’a vu que le jardin, sa profusion minuscule, un mouchoir de poche grand comme le monde. Au fond, un bassin de pierre, dans lequel nagent quatre poissons rouges et demi.

Quatre et demi, parce que le cinquième est à moitié mangé. Boursouflé, abîmé, meurtri : mais guéri. Clémence l’a regardé un long moment.

C’est un jardin où même mutilé, on peut vivre. Clémence s’y est installée. Elle a tout abandonné derrière elle en espérant ne pas laisser de traces. Elle voudrait dresser un mur invisible entre elle et celui qu’elle a quitté, celui auquel elle échappe. Mais il est là tout le temps. Thomas. Et ses orages.

Clémence n’est pas partie, elle s’est enfuie.


La famille Martin de David Foenkinos (Collection Blanche, Gallimard)

Lien vers la chronique

La famille Martin vu par son éditeur

« J’avais du mal à écrire ; je tournais en rond. Mes personnages me procuraient un vertige d’ennui. J’ai pensé que n’importe quel récit réel aurait plus d’intérêt. Je pouvais descendre dans la rue, arrêter la première personne venue, lui demander de m’offrir quelques éléments biographiques, et j’étais à peu près certain que cela me motiverait davantage qu’une nouvelle invention. C’est ainsi que les choses ont commencé. Je me suis vraiment dit : tu descends dans la rue, tu abordes la première personne que tu vois, et elle sera le sujet de ton livre. »


L’œil du chaos de Jean-Marc Dhainaut (Taurnada)

Lien vers la chronique

L’œil du chaos vu par son éditeur

Tandis qu'une canicule sans précédent frappe l'Europe, Théo, un jeune lycéen de 17 ans, est terrifié quand il réalise que les photos qu'il vient de faire dévoilent l'horreur et le chaos 21 jours à l'avance…

Mais personne ne le croit. Et lorsque, partout dans le monde, le courant disparaît, les avions s'écrasent et que toutes les cloches des chapelles et des églises se mettent à sonner inexplicablement, il est déjà trop tard.

Théo est alors loin d'imaginer l'incroyable mission de survie et d'espoir que le destin lui réserve.

Un thriller d'anticipation à la frontière du réel, percutant et chargé d'émotions.


Le vent se lève, nos fabuleuses années 70 de Lucienne Cluytens et Chantal Lebecq (Gilles Guillon éditions, 2019)

Lien vers la chronique

Le vent se lève vu par son éditeur

Au début des années 70, l’après Mai 68 prend des airs de rébellion contre le vieux monde.

Mico et son frère Hugo, étudiants à Lille, découvrent les mouvements contestataires, les débuts de l’écologie et des coopératives biologiques, les associations antinucléaires et antimilitaristes, la lutte des femmes pour l’égalité et l’avortement libre, les fanfares, le théâtre de rue, les chapelles d’extrême-gauche, le journal Le Clampin libéré…

De son côté, Chantal s’investit dans la musique, la vie en communauté… Il n’y avait pas internet, ni téléphone portable et on vivait quasiment sans voiture, c’était une autre époque, celle d’Higelin et de Maxime Leforestier, de Mouna et de René Dumont, d’Actuel et du Larzac, du Diplodocus et des Amis de la terre, une époque formidable où les idées nouvelles faisaient leur chemin. C’était il y a près de cinquante ans, déjà.


Apaches d'Eric Dupuis (Les Presses du Midi, Collection « L’Anonyme d’Anvers »)

Lien vers la chronique

Apaches vu par son éditeur

Pendant que la bande à Bonnot sème la terreur sur la capitale en ce début d’année 1912, des corps d’enfants mutilés, semi-enterrés, sont découverts, alors que des adolescents sont portés disparus dans un orphelinat.

Parallèlement, la Sûreté du 36 quai des Orfèvres combat l’insécurité ambiante et les agressions qui se multiplient dans les rues de Paris, imputées aux Apaches, de jeunes malfrats n’hésitant pas à jouer du couteau et à défier les forces de l’ordre.

L’inspecteur-chef Mortelecq, des brigades du Tigre, subit la pression de sa hiérarchie et ne sait plus où donner de la tête face à ce climat délétère. Débordé, il autorise Éléonore, sa fille journaliste, à poursuivre ses investigations sans imaginer qu’elles l’entraîneraient dans une spirale dévastatrice…

Éric DUPUIS nous livre ici son huitième polar, en nous faisant découvrir à travers ce récit sombre de La Belle Époque, l’évolution des techniques en matière de police scientifique nécessaire à l’éradication des crimes déviants de ce début du XXe siècle.


Collisions, au cœur des crashs qui ont tué nos légendes de Bob Garcia (Ring)

Lien vers la chronique

Collisions vu par son éditeur

Ces dix destins célèbres ont un point commun : ils ont tous été brisés par un tragique accident de voiture. Racontés comme jamais et exposés par de nouveaux détails révélés ici pour la première fois, Collisions livre un récit inédit au cœur des minutes cruciales qui ont stoppé ces dix icônes mondiales.

L'acteur mythique James Dean, la danseuse Isadora Duncan, l'écrivain Albert Camus, l'actrice et chanteuse Jayne Mansfield, la star du rock Eddie Cochran, les pilotes Bruce McLaren et Ayrton Senna, les princesses Diana Spencer et Grace Kelly, Paul Walker, l'acteur vedette de la saga Fast and Furious. Les enquêtes de Collisions ont nécessité de longs voyages et de longues recherches, difficiles et complexes. Certains faits exposés ici sont rigoureusement absents de toute biographie ou récit d'accidents.

Avant de mourir brisées dans l'acier cinétique, ces dix légendes ont toutes subi de lourds traumatismes dans l'enfance ou l'adolescence dont ils se sont relevés avec bravoure. Isadora Duncan perd ses deux enfants dans un accident de voiture. Albert Camus est condamné à vivre avec une tuberculose incurable qui peut le tuer d'un jour à l'autre. Bruce MacLaren souffre le martyre toute sa vie à cause d'un problème de nécrose osseuse pour lequel il n'existe aucun remède. Même Ayrton Senna doit surmonter une paralysie faciale qui aurait empêché n'importe quel pilote de courir. Tous ont puisé leur force et leur fureur de vivre dans leurs souffrances. Leurs destins pourraient se résumer au titre chanté par Eddie Cochran " Live Fast, Love Hard, Die Young ".

Auteur d'une trentaine de polars et d'essais, Bob Garcia est un spécialiste de course automobile, accrédité par les instances sportives pour couvrir plusieurs épreuves reines de l'endurance dont les 24 Heures du Mans et les 6 Heures de Spa-Francorchamps WEC.

.

Supplément :

Le livre du siècle ! : « L'humanité en péril. Virons de bord toute ! » (Flammarion, 2019) de Fred Vargas




Pour aller plus loin

https://www.editions-jclattes.fr/livre/ces-orages-la-9782709668521/

https://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Blanche/La-famille-Martin

https://www.taurnada.fr/catalogue/fantastique/lodcjmd/

https://www.gillesguillon.com/le-vent-se-leve

https://lespressesdumidi.com/polar-thriller/375-apaches-d-eric-dupuis-9782812711190.html

https://www.ring.fr/livres/collisions



.

07/01/2022
Retour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Derniers Articles

I Feel Fat de Laughing Seabird
Whooz : Laughing Seabird ON : I Feel Fat (The Transformation Place -...
Focus sur le 6ème Salon du Polar de Dainville
Whooz : Salon du Polar ON : Dainville Focus sur l'édition...
Trees In My Head de Salah Khaïli
Whooz : Salah Khaïli ON : Trees In My Head - (Rock Da House...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies