Les Mines Noires 2019

Les Mines Noires 2019

Whooz : Les Mines Noires 2019
ON : Noeux-les-Mines

Mon Amérique à moi

Les Mines Noires ont 5 ans, retour sur 5 années couvertes par Whoozone.com

Que retenir de 5 ans de souvenirs ? Que Noeux est une constante, outre la qualité de ses exposants, celle d'être un Salon des plus convivial. On sait recevoir à Noeux les Mines. Il y a un esprit à Noeux-les-Mines. L'héritage du passé Artésien. Celui de la solidarité.

A Salon remarquable, traitement exceptionnel. L'angle de ce billet ne sera pas celui du reportage traditionnel à base de rencontres et de quelques impressions. Non, avec ce billet il convient de passer en mode témoignage et souvenirs. Et par-là même d'employer le « Je ». Fait exceptionnel.

Galerie exclusive


Premier salon
. Nous voilà arrivés, « LW », et moi, bien avant l'ouverture du premier salon des Mines Noires. Venant de Lille nous nous sommes à peine trompés de chemin. Miracle. Et nous assistons à l'arrivée des premiers écrivains invités à ces fameuses « Mines Noires » dont on parle déjà depuis pas mal de temps. Le mec en noir qui arrive au loin chapeau sur la tête ce doit être Fabio M. Mitchelli ! (Quelle classe). On le salue d'un timide « bonjour ». On salue les auteurs que l'on connaît et on assiste à l'ouverture du Salon. Fabio M. Mitchelli - auteur relativement peu connu à l'époque - est la tête d'affiche de l'événement Noeuxois qui fait la part belle aux auteurs locaux et aux éditions Fleur Sauvage. Et les visiteurs sont au rendez-vous dès la première heure ! Belle influence. Des visiteurs curieux. Incroyable. Et les ventes sont là. Directes, sans libraire. Et déjà cette convivialité hors-pair. Voilà, les bases du Salon de Nœux-les-Mines sont posées. Elles ne changeront plus.

Du premier rendez-vous noeuxois, ce qui restera pour moi, c'est un entretien avec Fabio M. Mitchelli. Exceptionnel, mémorable, incroyable. Et des rencontres, celle avec Gilles Guillon, avec Jean-Marc Demetz (qui m'offrit « Le doigt du sang ») et avec Françoise Tourneur.

Et s'il fallait pousser l'anecdote encore plus loin, alors je dirais que Noeux, pour moi, c'est quelques morceaux de gâteaux ! « LW » et moi sommes sur le départ bien après les 18 heures fatidiques de la fermeture. Le temps de dire au revoir à tout le monde, vieilles (enfin, relativement vieilles – Whoozone n'a qu'un an et demi) connaissances et nouveaux amis, et, alors que nous sommes sous la verrière, la tenancière de la buvette nous propose des parts de gâteaux qu'elle n'a pas vendu. L'appel du gâteau est plus fort que tout, c'est bien connu. Surtout lorsqu'on s'est contenté d'une barre chocolatée à midi !

Entre la première et la seconde édition des Mines Noires il ne fut pas rare que lors d'autres Salons on me parle de Noeux comme d'un événement qu'on attend avec impatience. La seconde édition allait-elle être à la hauteur des attentes ? La réponse est affirmative, vous vous en doutez.

Alors maintenant, pas question de passer toutes les années en revue (ou tout au moins dans le détail). D'ailleurs, je vous avouerai que les années se mélangent un peu dans ma mémoire. Quand ais-je rencontré Bénédicte Degrugillier ? Lors de la seconde ou de la troisième édition ? Quant à Charlène Boutillier ? Notez que la seconde année fut marquée par l'entrée de la Ruche aux Livres de Wavrin dans la coordination de l'événement. De 2016 je retiendrai mes rencontres avec Armelle Carbonel et Gaëlle Perrin Guillet. La rencontre avec Armelle Carbonel fut tellement une belle rencontre que j'en ai oublié de la prendre en photo ! 2016, c'est également l'année de la porte qui grince, celle de la salle de réception – bilan : Tentative ratée d'interviews vidéos des sieurs Maisons et Coulon. 2017, c'est l'année de Jacques Saussey et niveau interviews manquées veuillez noter celle de Fabio M. Mitchelli. Une captation sonore au dictaphone dans le brouhaha de la salle ne sera jamais de bonne qualité – retenez la leçon, amis lecteur, apprentis bloggeurs. 2018 sera l'année Sire Cédric, de Fabrice Liégeois et du couscous le midi au resto des sportifs (Note : Point de couscous cette année, le restaurant est fermé pour cause de mise en vente ! Cela a t'il rapport avec notre convivial déjeuner !). 2019 fut l'année de ... la meuf ! (test, combien de personnes vont me lire jusque-là ! Et relever ce trait d'humour – appelons ça comme ça !)

2019. Du plaisir. De retrouver mes amis lecteurs boulimiques compulsifs et les auteurs dont je peux voir l'évolution du temps sur les photos qu'ils m'accordent – converser avec eux n'étant pas une option mais un réel plaisir. Et de découvrir des auteurs que je ne connaissais pas. J'ai limité cette année leur nombre à trois : Olivier Bal, Thomas Laurent et Mo Malo. Olivier Bal est l'auteur des « Limbes » (De Saxus, 2018), Thomas Laurent est quant à lui le lauréat du Prix découverte des Mines Noires 2019 pour « Code Victoria » (Zinedi, 2018) et Mo Malo est l'auteur de « Qaanaaq » aux Editions de la martinière (2018), un polar « qui vient du Groenland ». Devinez quoi, vous retrouverez prochainement ces auteurs dans ces colonnes ! Elle est pas belle, la vie ?

Anecdote ! 2019 fut l'année de Graham Masterton et d'Henri Loevenbruck. Deux des plus importantes plumes mondiales. Les Mines Noires jouent bien dans une catégorie de type « Champion's League ». Et n'en sont qu'à leur cinquième édition !

Au futur. Bernard Werber, Maxime Chattam. Souhaits d’un fan de la première heure pour la salon de toutes les surprises.  

 

Pour aller plus loin sur Whoozone.com

Retour sur l'édition 2015 du Salon du Polar de Noeux les Mines (1ere édition)

Retour sur l'édition 2016 du Salon du Polar de Noeux les Mines

Retour sur l'édition 2017 du Salon du Polar de Noeux les Mines

Retour sur l'édition 2018 du Salon du Polar de Noeux les Mines

Retour sur l'édition 2019 du Salon du Polar de Noeux les Mines
.

02/03/2019
Retour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Derniers Articles

Focus sur l'édition 2020 du Festival CineComedies
Whooz : Festival CineComedies ON : Lille Focus sur la 3ème...
Les contes de Papy Jimmy en audiobook
Whooz : Jean-Marc Demetz ON : Les contes de Papy Jimmy en audiobook ...
Désoxy de Jean-Marc Demetz en audiobook
Whooz : Jean-Marc Demetz ON : Désoxy en audiobook ...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies