Heimaey d’Ian Manook

Heimaey d’Ian Manook

Whooz : Ian Manook
ON : Heimaey – Albin Michel, 2018

Heimaey d’Ian Manook

Chronique de Bruno Delaroque

Ian Manook, auteur surprenant, est surtout connu depuis la publication en 2013 de « Yeruldelgger », son premier roman. Depuis la sortie de ce livre au titre aussi imprononçable que réussi on sait que l’écrivain tisse généralement ses histoires à partir d'expériences vécues et de voyages effectués il y a bien longtemps alors qu'il n'était encore qu'un routard de 18 ans.

Exit les plaines de la Mongolie et autres contrées, avec « Heimaey » l'Islande est la nouvelle destination où nous convie notre auteur/voyageur. On y suit le parcours de Jacques Soulniz, un français dans la quarantaine, qui essaie de renouer avec sa fille Rebecca qui s'est éloignée de lui à la mort de sa mère. Emmener sa fille en Islande et revenir près de quarante ans après sur cette terre mystérieuse et volcanique est pour lui une évidence.

Je disais donc en préambule qu’Ian Manook était un romancier surprenant, changeant volontiers d'univers, de lieux, d'atmosphères et de style d'écriture. Ici, à part la scène d'ouverture, musclée et rapide comme dans ses précédents ouvrages, on est dans un tempo lent, presque au ralenti, celui de la découverte et de l'exploration. Découverte des personnages certes, mais également découverte d'une contrée avec des paysages à couper le souffle, des landes lunaires et des solfatares gravés à même le sol comme une espèce d'ADN islandaise.

Dans ce pays encore fortement impacté par la crise financière de 2008, Ian Manook nous prend par la main et nous emmène à la suite de Jacques et Rebecca pour un grand tour de l'île. Dépaysant grâce à sa parfaite connaissance du pays, Ian, avec un guide nommé Soulniz, nous émerveille par ses descriptions précises où les panoramas, accompagnés bien souvent d'odeurs de souffre et de manifestations bouillonnantes et naturelles, sont tout simplement hallucinants. L'Islande des Trolls et des légendes anciennes prend forme à chaque page tournée, et de surprise en surprise, on embrasse une nature à nulle autre pareille.

Tempo lent je disais donc, parce que dès l'arrivée en Islande, des petites choses apparemment sans importance se passent, on n'y prête guère attention, même si l'on devine au fur à mesure de l'avancée de ce fameux tour islandais que ces petits cailloux semés par l'auteur sont justement plus inquiétants qu'il n'y paraît comme par exemple l'ambiance particulière dans laquelle nous plonge ce personnage atypique du policier répondant au prénom de Kornélius, adepte et interprète du Krummavisur. En vous précisant que, dans l’Islande de Manook, dès que le thermomètre atteint les12° les islandais se retrouvent dehors en polo et en vêtements légers, qu'ils se dénudent facilement tout autant qu'ils baisent dès qu'une opportunité se présente.

Terre de légendes, l'Islande est un personnage à part entière, peut-être même le personnage principal finalement. Ajoutez un peu de came genre cocaïne, un méchant lituanien, un passé trouble, des relations difficiles entre un père et une fille, entre un flic et ses partenaires, et vous aurez les ingrédients du dernier Manook.

Si l'auteur distille son intrigue très doucement, comme une perfusion gouttes à gouttes, ce que j'ai moins aimé je vous l'avoue, avant une accélération brutale plus on approche de la fin, j'ai vraiment adoré ce voyage au cœur de la culture islandaise et de sa nature sauvage finement ciselée par un auteur surprenant, mais ça je vous l'ai déjà dit. Alors, allez-y, avec « Heimaey », la seule chose que vous risquez c'est d'être étonnés avec un superbe périple.

 

Roy Braverman sur WHOOZONE.COM

Hunter vu par Bruno Delaroque

Freeman vu par Bruno Delaroque


Ian Manook sur WHOOZONE.COM

Yeruldegger vu par Bruno Delaroque

Mato Grosso vu par Eppy Fanny

Heimaey vu par Bruno Delaroque

Rencontre avec Ian Manook autour des « Temps sauvages »




Pour aller plus loin


.

19/03/2019
Retour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Derniers Articles

To Love Somebody de Beyries
Whooz : Beyries ON : Encounter – Bonsound Aimer ... To Love Somebody de Beyries ...
Bateau d'Amoranno
Whooz : Amoranno ON : Bateau - Balandras Editions/Testicules Records Haute mère !...
Première ligne de Kerredine Soltani
Whooz : Kerredine Soltani ON : Première ligne (Disponible en...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies