Cinq doigts sous la neige de Jacques Saussey

Cinq doigts sous la neige de Jacques Saussey

Whooz : Jacques Saussey
ON : Cinq doigts sous la neige – Cosmopolis éditions, 2020

Cinq doigts sous la neige
Jacques Saussey


Chronique de Bruno Delaroque

A la fin de son ouvrage, Jacques Saussey nous explique comment lui est venue l'idée de ce récit. C'est effectivement la question que beaucoup d'entre nous se posent : Comment germe la genèse d'une histoire chez un écrivain qui a déjà écrit près d'une quinzaine de romans ?

Enjeu majeur pour notre auteur avec ce titre sorti chez un nouvel éditeur, suite aux mésaventures subies par lui et plusieurs de ses copains et confrères avec un ancien éditeur peu scrupuleux, le mot est d'ailleurs faible !

Alors qu'en est-il exactement pour Jacques Saussey. Ce changement d'éditeur allait il correspondre à un changement de style et à quelque chose de différent ? N'ayant pas l'habitude de bâcler mes billets et n'ayant pas l'habitude de la langue de bois, je vais essayer de tirer « la substantifique moelle » de ce nouvel écrit.

Exit Daniel et Lisa cette fois ci, l'auteur nous propose un scénario plus lent, prenant le temps d'installer une ambiance froide et glaçante. Comme la superbe couverture le laisse présager, on sent que l'on va grelotter et même trembler de peur !

J' ai trouvé beaucoup de similitudes avec certains opus du grand Stephen King, et je me demande d'ailleurs s'il n'y a pas un hommage dissimulé mais appuyé au « Maître ».

On est dans une espèce de huis clos étouffant au départ avec des ados invités à l'anniversaire d'un des leurs qui se déroule dans une grande propriété isolée dans les bois. Le propriétaire discret n'est autre qu'un auteur réputé de romans qui se terre à l'abri des regards. Mythe de l'écrivain mystérieux et inquiétant qui écrit sur une vieille Underwood (comme le King), une atmosphère de fin du monde avec une tempête de neige soudaine qui isole et rend le domaine inaccessible, des adolescents pas avare de conneries etc......Bref beaucoup de clin d'oeil au « Maitre ».

Nous sommes en 1974. L'époque ajoute son lot d'incertitudes, pas de tel portable, pas encore d'adn, la guillotine est toujours en action, et Léon Zitrone aux commentaires des journaux télévisés . Vous l'avez compris, nous sommes dans un autre temps.

Alors dans tout ça, quelles sont les probabilités que des individus comme Marc Torrès (L'écrivain), Jonathan Keller (mari volage agent immobilier), Mercadier (un militaire fourbe et dur), Paoletti (un bidasse corse bleu bite et teigneux) ; quelles sont les probabilités que ces gars là se croisent une nuit de pleine tempête ?

Demandez donc à Jacques Saussey, il va vous l'expliquer. Notre auteur semble avoir des souvenirs délicats avec l'armée, je cite « un ramassis de brutes et de crétins...parfois les deux dans la même personne ». Par contre, il n'a aucun problème avec un certain sens de la mise en scène et sais créer doutes et angoisses, même si cette fois ci j'ai trouvé bien différent ces « Cinq doigts sous la neige ».

Plus j'avançais dans ma lecture, plus j'étais mitigé. Finalement si ce livre avait été signé Stephen King, on le trouverait peut être génial, de la même façon qu'une étiquette prestigieuse sur une bouteille de vin impressionnera toujours le dégustateur.

Je suis resté un peu sur ma faim jusqu'à la fin. Il y a une atmosphère forte et glaciale, ça je le concède, il y a aussi des rebondissements assez nombreux jusqu'au terme, mais il me reste ce sentiment bizarre que je ne saurais exprimer, qui fait que je ne me suis pas totalement éclaté, sans trop savoir pourquoi d'ailleurs.

Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre, histoire que vous vous forgiez votre propre opinion.

Tout ce que je peux vous affirmer, c'est que personne ne pourra reprocher à Jacques Saussey de ne pas se renouveler après cette lecture. Tant dans le fond que sur la forme, il nous propose une histoire effrayante, bien divergente de ses précédents titres. Il y a toujours sa belle écriture, et son sens du rythme avec des chapitres courts qui contribuent grandement à la fluidité du propos.


Jacques Saussey sur WHOOZONE.COM


Pour aller plus loin


.





13/11/2020
Retour
Commentaires
Vous devez être connecté pour déposer un commentaire

Derniers Articles

Jef by Rallye
Whooz : Rallye ON : Jef Jef by Rallye Après avoir été...
Dancing On The Moon by June and the Jones
Whooz : June and the Jones ON : Dancing On The Moon (extrait de...
Dentelles en Scène Acte 2
Whooz : Dentelles en Scène ON : Musée des Dentelles et Broderies de Caudry ...
Voir toute l'actualité des personnalités
publicité

Toutes les images contenues sur ce site sont la propriété de Whoozone. Reproduction Partielle ou Totale est interdite sauf Accord écrit.

Mentions Légales - Politique Vie Privée - Gestion des Cookies